[Annonce] Jolla : un nouveau PDG, une nouvelle stratégie

Jolla_A_New_BiginningAntti Saarnio, président de Jolla, a tweeté dans la matinée du 7 Juillet 2015 que Jolla sera présent au Mobile World Congress de Shanghai qui se déroulera du 15 au 17 Juillet 2015 pour y faire des grandes annonces sur le futur de l’entreprise. Alors que l’événement approche, Jolla a publié le 7 Juillet 2015 un communiqué de presse indiquant l’avenir de l’entreprise.

Ainsi, Antti Saarnio devient PDG de Jolla à la place de Tomi Pienimäki qui rejoint une autre entreprise à partir du mois d’Août 2015. Jolla se focalise maintenant sur le développement et la distribution de Sailfish OS aux entreprises en cédant son activité matériel à une nouvelle entreprise et un nouveau PDG qui seront annoncés en automne.

Jolla renforce ainsi sa stratégie de développement de Sailfish OS pour proposer des versions spécifiques destinées aux pays membres de la BRICS. Le développement de Sailfish OS Secure avec SSH Corporation prend aussi tout son sens.

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

31 commentaires à propos de “[Annonce] Jolla : un nouveau PDG, une nouvelle stratégie

    • Pour l’instant, surtout grâce à des fonds d’investissements. Sailfish OS 2.0 étant la première version prête pour les constructeurs, l’avenir nous dira si ça suffira à maintenir la barque à l’eau.

      • « Prête pour les constructeurs », grosse blague ça, j’ai encore perdu 2 rdv avec ce p…. de calendrier qui se synchronise mal avec Google !! c’est pas des progrès qu’il faut faire, c’est bien plus fort que ça ce qu’il faut faire !!

      • Je me disait aussi… L’argent ne sort pas de leur poches..
        Donc si j’ai bien compris c’est à cause de ces gens là que Nokia a coulé? C’est ce petit groupe qui a convaincu Nokia de rester dans son petit écosystème maison?
        Et ils continuent dans leur idiotie en plus! Qu’ils nous fassent un appareil avec android et qu’on en parle plus; ou bien qu’ils passent à autre chose ça fera faire des économies aux crétins qui les finance…

  1. La branche matérielle, je vois pas qui serait intéressé.. Nokia peut-être?
    En tous cas c’est dans la continuité des dernières annonces mais… C’est clair que c’est flou.

    • La branche matériel semble être un spin-off de Jolla (une nouvelle entreprise), et pas une vente à une entreprise existante:
      « A new company will be established to continue Jolla’s device business, where the company sees a specific interest from privacy-aware consumers and corporations around the world. « 

    • « La branche matérielle, je vois pas qui serait intéressé.. Nokia peut-être? »

      En tout cas plus du tout M$ : entre les 3.7 Milliards de $ de rachat de NOKIA et les pertes dues à l’exploitation de son acquisition, M$ va inscrire une charge de 7,6 milliards de dollars pour dépréciation d’actifs, soit « à la louche » 1 milliard de $ de perte par trimestre (pas mieux que Nokia en fait) … Auxquels vont s’ajouter 850 millions de dollars pour licencier 7800 ex-Nokia (principalement).

      Sincèrement, je ne pense pas que Nokia souhaite un tant soit peu retourner dans cette galère (avec ses 3milliards de $ de pertes par trimestre): concevoir un smartphone pour Android et tout faire fabriquer par Foxconn est quand même plus simple et moins risqué pour Foxconn et Nokia ! En tout cas cela réussit mieux à Apple qu’à feu Nokia-Mobile&Device ou M$-lumia …

      • Ouais, enfin pour Microsoft, la gamme lumia a surtout été le moyen de montrer l’OS maison sur des mobiles qui valaient le coup. Par ce qu’attendre qu’un constructeur tiers prenne des risques (flagship) sur un os mal distribué, ce n’est plus trop la tendance.
        Et, sur ce point, c’est une réussite, au moins d’estime. Cela leur permet aussi de proposer très bientôt une solution très homogène entre téléphone entrée de gamme/smartphone/tablette/portable/pc de bureau/appareil de vidéo conférence avec une gamme d’os censés fonctionner ensemble.

        Je ne sais pas si ils le voient de la sorte, mais ces « pertes », cela pourrait encore être vu comme un investissement. Sauf que, évidemment, depuis que nokia n’est plus de la partie, microsoft n’a pas vraiment innové dans les smartphones sortis. Mais ça, c’est de leur faute.

        • Comparé à M$ qui vend le sien, Google donne gratuitement son OS et n’enregistre aucune perte (surtout depuis qu’il a revendu Motorola), et l’ecosysteme Android est lui aussi très homogène … Surtout si l’on met en parallèle la baisse des ventes de PC : le grand publique vient de réaliser qu’un PC pour sa vie courante ne lui était pas d’une grande utilité …
          Perso, toutes mes conf sont saisies sur mon asus transformer book sous android avec andropen office : c’est moins cher qu’un surface, c’était déjà hybride (y-a un clavier) et j’ai en plus tout un tas d’applis dédiée qui me facilitent la vie … et en plus il se connecte sur mon Jolla sans se faire remarquer …

          • Microsoft se finance par la vente de materiel/logiciel (€/vente qu’importe l’usage)

            Google se finance par la publicité et les données personnelles des utilisateurs
            (0€/vente, €€€€€€/usage dans le temps)

          • « Google donne gratuitement son OS ». Android, certes. Mais les licenses pour installer GMail, Google Maps ou Google Play valent de l’or…

  2. La seule entreprise privacy aware connu est BB, ca ferait vraiment bizarre de voir sailfish sur un de leurs terminaux
    (c est aussi possible en EX-Nokia, mais pas de tel avant 2016 ca fait mal)

    • Compte aussi sur le blackphone, et d’autres (un français qui fait le buzz ces derniers temps là-dessus). C’est très tendance depuis les déclarations de certains politiques russes et les scandales d’écoute.
      Cela reste néanmoins un marché pas forcément très mainstream, or, pour avoir des coût de production compétitif, savoir compter sur la masse est important.

  3. je comprends que pour l’instant ils n’ont pas trouvé un constructeur alors ils se séparent du matos pour ne pas apparaître comme un concurrent dans leur recherche de partenaire. C’est pas gagné mais c’est plus clair. Laquelle des 2 entreprises va réussir à gagner sa vie?
    Côté matos, la société Jolla hardware doit trouver un nouveau nom. Ils finiront par acheter du hardware chinois Android et mettre Sailfish dessus. Les specs seront peut être meilleures mais c’est fini le unlike.

    • C’est pas déjà le cas? A ma connaissance, ils ne fabriquent ni la tablette ni le smartphone. Ils ont traité la partie design, et après ont négocié pour les composants. C’est ce que font la plupart des « constructeurs » actuels. La grosse différenciation entre eux, c’est souvent le cahier des charges et le rapport de force. Apple vs foxconn, pour l’instant Apple a du pouvoir. Jolla par contre, niveau négociation de production de masse, c’est certainement moins évident. Donc des concessions sont faites, forcément.

  4. Il semble évident que cette société en est encore à se chercher. IMais il faut reconnaître que si elle n’avait pas sortie son Jollaphone, Sailfish serait encore plus confidentiel que Tizen et même OpenMoko.
    Si les équipes de Jolla arrivent à créer des images installables sur des flagship, je suis plutôt partant : un Sony Xperia, HTC M9, One+1 ou même un Ulephone/IOcean qui basculerait facilement sous SFos, me conviendrait vraiment.

      • Combien d’indien on acheté un Z1 pour Tizen et non pour ses fonctions de téléphone, combien de personne on trouvé l’OS différent d’android (tant le style graphique est proche des android Samsung)
        Suffit de regarder les news sur yota/sailfish sur les site américain/européen pour comprendre que sailfish n’est plus confidentiel (sur les marchés a grande valeur que nous sommes)

          • l’existance d’un téléphone moins cher ne veut pas dire choix volontaire d’un autre.
            Le consommateur, même indien, regarde l’image de marque, les fonctionnalités (internet, dual-sim etc) et le choix tu terminal ne va pas toujours au moins cher (featurephone)

        • « Combien d’indien on acheté un Z1 pour Tizen »

          On s’en moque un peu : ils en ont vendus (quelques soient les motivations des acquéreurs) suffisamment (et sans pizzerias-promos : 1 acheté = 1 offert) pour que Samsung lance un Z3 …
          Pour le Jolla t’as une date ?

          • En même temps, on parle de samsung…
            Mais c’est vrai qu’ils ont bien joué leur jeu: Faire de Tizen un OS dont l’interface est très proche du samsung touchwizz for android, ça a permis de toucher des populations qui ne savaient peut-être même pas quel os il y avait dans leur téléphone.

      • La vrai question est : est-il facile d’installer sailfishOS sur un Tizen (rien que pour l’UI) …
        Mais c’est vrai qu’un Tizen sur un S5 me ferait sauter le pas … Mais mon Jolla-phone marche très bien, et sa compatibilté « Android 4.2 » toujours d’actualité : donc j’ai le temps de voir venir …

  5. Bonjour

    Oui j’ai vu la nouvelle !!
    C’est fou comme en Europe on a le don de ne pas rassembler nos forces pour être meilleur, plus performants et plus rentables !!! Nokia va dédaigner Jolla et réciproquement. On prend les paris ?

    Certes, et d’après ce que j’ai compris, puisque Jolla a été monté par des anciens salariés de Nokia,et qu’ils du quitter Nokia dans des conditions compliquées, il n’en demeure pas moins, que de mon point de vue, il y a des choses à faire. Non Nokia va préferer se tourner vers les fabricants asiatiques et l’OS américain Android. Bref la facilité pour faire de l’argent tout de suite facilement sans trop se creuser le neurone et en jouant juste sur la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*