Déjà 1 million de dollars récoltés pour la Jolla Tablet sur Indiegogo !

Jolla Tablet 1MJolla a annoncé mercredi 19 novembre, lors du Slush 2014, la Jolla Tablet, première tablette avec financement participatif, mais aussi première tablette de Jolla, sous Sailfish OS 2.0.

Après deux heures de campagne, le premier lot de 1000 tablettes a été écoulé, forçant Jolla à proposer d’autres lots. Le soir de l’annonce, Jolla avait déjà récolté 200% des fonds réclamés, soit 760 000$ sur les 380 000$ réclamés.

Single_tablet_ambience

Alors qu’il reste 19 jours pour participer au financement de la Jolla Tablet sur Indiegogo, Jolla a récolté le 20/11/2014 à 22H57 – 1 million de dollars !

Avez-vous participé au financement ? Si oui, en réservant la Jolla Tablet ou en demandant une contrepartie 10$ / 20$, voir en versant 1$ / 50$ / 100$ ? Si non, pensez-vous acheter la Jolla Tablet une fois disponible à la vente ?

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

25 commentaires à propos de “Déjà 1 million de dollars récoltés pour la Jolla Tablet sur Indiegogo !

        • C’est bien indiqué. Enfin, pas 20 Euros, mais 20 dollars.

          Tu as deux possibilités:
          – Au moment de la finalisation de la participation, ils te proposent de rajouter un supplément. tu choisis « custom » et tu mets 20.
          – Il y a un don spécifique de 20$ pour celles-et ceux qui ont oublié de l’intégrer avant commande.

          Faut aussi se rappeler que nous, européens, seront contactés au moment de la confirmation d’adresse pour les modalités de règlement de la TVA.
          Donc on aura à peu près encore 40 Euros à payer.

          Ça met au final la tablette à 240-250 Euros.

  1. Fan de Blackberry et de système alternatif, j’aurai aimé participer et en faire l’achat depuis hier quand elle était encore à 199$, mais Jolla ne veut pas livrer au Canada alors qu’on est voisin des USA, ce qui est assez incompréhensible, tout comme son absence pour l’Australie d’ailleurs. D’ailleurs, sur le site together.jolla.com, le Canada apparait avec l’Australie comme les pays ayant le plus de votes pour l’élargissement des commandes.

    D’ici là et sachant que de nombreuses autres tablettes vont faire leur apparition, Jolla risque de perdre son momentum et beaucoup de personnes qui auraient aimé en faire la commande vont aller voir ailleurs.

  2. Fan de Blackberry et de son système d’exploitation, j’aime beaucoup Jolla pour son côté alternatif et son système de « gestures ». Malheureusement la tablette, malgré l’intérêt des Canadiens, (voir le site together.jolla où le Canada et l’Australie semblent très intéressés par la tablette) n’est pas disponible au Canada alors qu’elle l’est aux USA, ce qui est assez incompréhensible.

    Dommage pour nous, en espérant que les commandes soient élargis à d’autres pays avant que le prix de la tablette n’augmente trop ou que d’autres produits tout aussi intéressant n’apparaissent et entraîne ainsi le désintéressement des personnes intéressées.

    • Il y a effectivement un listing où on peut indiquer son intérêt pour le jolla et/ou la tablette.
      L’envoi aux USA a été une très bonne surprise, puisque le smartphone n’était pas dispo à la vente.

      Cela devrait pouvoir évoluer, surtout si, et j’ai bien l’impression que cela va se passer de cette manière-là, les envois sont centralisés non pas en Finlande, mais directement en Chine, voire à Hong Kong (Jolla n’a pas des bureaux là-bas?)

      Il ont certainement trouvé là-bas des conditions de transport et d’envoi financièrement plus souples. Cela évite aussi un paiement de TVA à 24%, mais au taux du pays importateur.

  3. Comment générer plus d’un million de $ de chiffres d’affaire en moins de 40 heures : pré-vendre plus de 4000 tablettes Sailfish. S’ils font seulement des marges de 15% (et probablement plus), le chef comptable doit avoir la banane …
    Quand on pense que Samsung ou Apple en vendent par palettes, à parfois le double du prix demandé !

    • En vendant directement du fabricant au client final, ils évite aussi des coûts liées aux grossistes et points de vente.
      D’un coté, Samsung et Apple ont des économies d’échelle que Jolla ne peut prétendre, mais de l’autre, beaucoup d’intermédiaires prennent une marge sur l’appareil (ce qui dans un réseau de distribution habituel est somme toute normal).

  4. Bravo à Jolla pour ce lancement très réussi. J’acheterai peut etre la tablette a sa sortie. Pour moi cela dépendra énormement de la stabilité de SailFish sur le Jolla Phone et des nouvelles fonctions. S’il n’y a pas d’amelioration significative, s’il n’y a pas de SailFish 2.0 sur Jolla Phone, je m’abstiendrai. Je reste étonné pas la capacité de Jolla à gérer deux produits assez différents, à sortir une nouvelle version majeure de leur OS sans parler des à coté comme le lanceur sur Android. Quand j’ai vu qu’ils espaçaient la sortie des mise à jour de Sailfish, je me suis enfin ils ont compris qu’on veut moins de mises a jour mais plus importantes et mieux testees. Et la j’ai un doute. Ce retard c’est juste parce qu’ils viennent d’en rajouter sur la pile… Au moins le travail ne leur fait pas peur!

    • Perso, je commence surtout à voir apparaitre une politique commerciale:
      Cela justifie le développement de Sailfish sur quelques appareils Android, que cela soit des smartphones ou des tablettes:

      Cela leur a permis de tester leur OS dans des conditions d’ergonomie différente de l’appareil d’origine, et gérer du coup les modifications à apporter / soutenir l’adaptation du code pour gérer différentes configuration / rationaliser l’UI de l’interface pour qu’elle s’adapte à ces cas de figure.

      Ça, et évidemment attirer les bidouilleurs en tout genre.

      Après, il y a la question du processeur: Passer de ARM à x64, cela va impliquer quelques aller-retour pour gérer cela. En même temps, on peut aussi le voir comme une étape en moins: C’est certainement plus simple de compiler du code depuis un SDK tournant sur des machines x86-x64 pour des machines x64 que transcompiler vers des processeurs ARM, non?

      • > Passer de ARM à x64, cela va impliquer quelques aller-retour pour gérer cela

        En fait c’est déjà à moitié fait:
        Le SDK actuel dispose d’un émulateur x86 pour tester ses applis. L’image de l’émulateur avait été installé par certains sur leur PC ou tablette x86 à l’époque.

        Linux est déjà cross-platforme, tout comme Qt. Le boulot pour passer sur un x86 n’est donc pas bien différent de celui de passer à un autre téléphone ARM avec une puce d’un autre constructeur et des périphériques différents.

  5. « la Jolla Tablet, première tablette avec financement participatif, »
    Je ne sais pas quelle est la meilleure traduction pour crowd-sourced mais ce n’est pas du financement participatif mais plutôt une sorte de conception participative.

    D’ailleurs tous ceux qui ont été un peu déçu de la partie hardware du jolla phone, foncez sur together.jolla.com pour soumettre vos idées ou voter pour d’autres… Je ne sais pas à quel point ce sera pris en compte mais c’est bien là le côté unlike du projet.

    En tout cas, vraiment content de voir que le projet prend et que pas mal de monde (via leur financement ou via le relai dans les media) semble intéressé par cette tablette sous Sailfish OS/Linux.

  6. Ils auraient mieux fait de gérer le lancement de cette manière pour le téléphone et garantir un prix attractif !! Il se serait beaucoup mieux vendu.

    Avec la tablette, il propose un produit compétitif à un prix très intéressant quasiment au même prix qu’un MiPad.

    Je suis très intéresse, mais j’attendrai la commercialisation pour avoir les retour. Et d’ici là, vu les quantité commandée, j’espère qu’ils vont un peu gonflé les specs.

    J’espère qu’ils vont procéder de la même manière avec le Jolla 2

      • C’est clair, surtout que Indiegogo se prend ça com’ au passage aussi.
        Ce qui est sûr c’est que ça leur fait une bonne pub, mais si ils peuvent faire un prix aussi bas, rien à voir avec le fait de lancer ça sur Indiegogo, c’est en partie grâce à Intel qui « paye » ceux qui utilisent leur puces.

        Pour le téléphone, tu oublies juste que le prix essayait de couvrir 2 ans de R&D derrière !! Et c’était le bon choix de mettre un prix élevé pour qu’ils se vende surtout à des fans et des technophiles, étant donné que l’OS n’était pas finalisé.

        Pour les specs, peu de chance que ça bouge, elles sont déjà plus que bonnes de toutes façons.

        • Qu’ils le disent clairement que c’est téléphone de développement pour les GEEK.

          Après il faut choisir entre vendre peu de téléphone très chère comparer à un lumia 720 qui a les même spec. Et vendre plus de téléphone à un prix raisonnable et commencer à intéresser les développeurs. Les chinois ont bien compris ce qu’il faut faire pour s’imposer.

          Après concernant les volumes, tu as plus de poids quand tu achetés des quantités importantes et surtout quand tu peux payer cash. Et s’est plus rentable pour l’usine qui fait l’assemblage d’avoir des campagne de production plus longue !!

          Rien qu’avec les intérêts générer par le pognons qu’ils ont récolte, ils vont pouvoir augmenter les marges.

  7. A 189$ HT c’était très tentant, mais j’ai vraiment aucune utilité d’une tablette, même si j’ai hâte de voir ce que peut donner Sailfish sur grand écran car les mockups sont prometteurs.
    Du coup j’ai mis 10$ histoire de soutenir quand même, j’achèterai plutôt des accessoires pour le téléphone (si ils en vendent un jour !)

  8. Si le nombre d’applications natives décolle, peut-être que j’y réfléchirai. Autant mon jolla me convient parfaitement, parce que j’ai une utilisation basique d’un téléphone et que je n’ai pas besoin de 50000 applis, autant j’utilise une tablette pour des besoins spécifiques.

  9. Content pour eux, ils le méritent. Mais ce n’est pas pour autant que ce sera avec moi. Les tablettes de 7-8″ ce n’est pas mon truc, que ce soit Jolla ou iPad mini, Nexus 7, Galaxy Tab et même Nokia N1 ainsi qu’une autre propulsée par Ubuntu Touch.

    Je leur donne rendez-vous en 2015, pour leur prochain smartphone à moins de 70-75 mm de largeur ou une tablette 10″. Là ça m’intéressera plus. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*