FMTOH : Une Other Half FM pour le Jolla

FMTOHKimmo Lindholm, connu pour ses projets : OHKBD, TOHOLED, TOHeink, l’application Paint etc… a commencé un projet de « FMTOH ».

Au stade de développement assez avancé, FMTOH est un récepteur FM (n’émet pas comme le Nokia N900) contrôlé par une application native. Il semble, d’après la vidéo ci-dessous, qu’il ne faut pas connecter un kit main libre pour faire office d’antenne, elle serait donc intégrée au circuit imprimé.

Vu les commentaires sur les blogs et réseaux sociaux, cette Other Half va en intéresser plus d’un.

Source

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

17 commentaires à propos de “FMTOH : Une Other Half FM pour le Jolla

  1. Kimmo fait encore du très bon boulot là, mais on atteind de nouveau les limites du principe de l’OH (avec juste de l’I2C) pour en faire quelque chose de vraiment intégré.

    Dans la pratique c’est un recepteur radio indépendant, avec sa propre sortie casque, dont la fréquence est reglée par l’interface du Jolla.
    Sauf un boulot monstre, il n’est pas directement possible de récupérer la sortie audio de ce module pour l’envoyer dans le haut parleur et les écouteurs du Jolla, et l’on doit donc avoid 2 prises casque sur le Jolla : une spécifiquement pour écouter la radio, l’autre pour tout le reste…

    C’est aussi pour ça qu’on n’a toujours vu personne tenter l’emetteur FM, car même si les composants existent (on avait fait des recherches sur le forum TMO à l’époque), pour que ça marche, il faudrait avoir un cable reliant la sortie casque du Jolla à l’entrée de l’OH…

    Bref, le principe reste intéressant, mais c’est trop limité dans la pratique pour en faire quelque chose de bien intégré.
    Par contre, dans le cas d’un clavier ou d’un analyseur pour le diabete (idée donné par Marc Dillon), c’est adapté.

  2. Sinon rien n’empêche de passer par un autre canal de communication comme le NFC utilisé pour la détection des OH ou encore le Bluetooth pour lequel des normes dédiées à l’audio existe. Il y a également le connecteur pour la microSD qui autorise un débit de données nettement plus élevé que l’I2C.

    En gros l’idée serait d’utiliser le connecteur d’alimentation pour récupéré du jus et le NFC/BT pour le reste. Faisable?

    • Pour le NFC, pas sur qu’il soit simple de trouver des composants materiel et les drivers côté linux pour faire un échange de données audio et les envoyer de l’OH vers les hauts parleur du Jolla, ou inversement d’envoyer le sortie son du Jolla sur l’OH (pour le transmetteur).

      Pour le bluetooth, dans le cas de l’emetteur FM, ca serait plus facile car le protocole audio existe, donc il « suffit » de trouver le composant permettant de recevoir le son par bluetooth et qui sort une sortie audio. En connectant cette sortie audio à l’entrée d’un emetteur FM c’est bon. Avec un peu de code côté Jolla, il doit être possible de s’y connecter automatiquement lorsque l’on lance l’application (pour éviter de monopoliser le bluetooth le reste du temps) ? Par contre, pour le recepteur FM, je ne sais pas si le jolla est capable de se comporter comme un recepteur bluetooth ni si les composants se trouvent facilement pour envoyer en bluetooth une entrée audio ?
      Aussi, est qu’un Jolla peut être connecté en même temps à plusieurs périphériques bluetooth ? car sinon, pas possible de recevoir une appel sur une oreillette bluetooth lorsque l’emetteur FM est actif (et c’est bien pratique en voiture, le main libre !).

      Enfin, pour la microSD, ce n’est pas envisageable pour moi : ça empecherais d’utiliser des cartes microSD…

      Bref, faisable c’est sur (même avec de l’I2C en y passant des plombes en developpement), de la à dire que c’est suffisement simple pour en valoir la chandelle, pas gagné…

      • Merci pour le retour. Je retiens surtout qu’il est possible de réalisé une OH émetteur FM (car perso le récepteur je m’en tape un peu).

        En ce qui concerne le port microSD, ne peut-on pas y connecter une sorte de « multiprise » à l’image d’un HUB USB? Ainsi on connecter l’OH sur le connecteur de la microSD puis la microSD sur l’OH elle-même?

        Enfin j’ai réalisé aujourd’hui même un test de connexion simultané de deux casque BT sur le Jolla et c’est pas possible (casque BT Bose AE2w + casque BT Sennheiser MM450-X). Tu es obligé d’en déconnecter un avant de connecter l’autre 🙁

        • Merci pour le test du bluetooth. C’est ce que je craignais, mais n’ayant pas le matos pour tester, c’est bon a savoir !

          Faire un multiplexeur sur microSD c’est surement possible, mais de là a pouvoir faire fonctionner les 2 simultanément (enfin en temps partagé) ça va demander des compétences en drivers que peu de gens ont (en admettant que ça soit viable, je ne connais pas assez pour statuer la dessus).

        • Pour l’emetteur FM, maintenant que j’y pense, il reste la bonne vieille methode d’aller tirer des fils directement depuis la carte mère du Jolla pour avoir accès à la sortie casque.
          C’est intrusif, mais ça fait le job…

          • Non c’est trop « sale » comme méthode sans compter que ça rend l’utilisation réservé à une élite (compétences + matériel nécessaire comme fer à souder, etc…) et tu peux aussi oublié la garantie. Bref ce n’est pas viable.

            Finalement le plus simple semble être le BT même si ça bloque certains usages pendant l’utilisation (surtout en mode récepteur car en émetteur le main libre est sur l’autoradio donc no pb).

            Concernant le multiplexeur par contre je suis plus optimiste. Des drivers Linux pour des HUB ça existe et au finale le port microSD n’est rien d’autre qu’une sorte de port USB. De plus certains membres de la communauté Maemo ont je pense les compétences requises pour le hack des drivers (cf http://talk.maemo.org/showthread.php?t=67554).

            A voir si c’est faisable mais si oui, adieu les limitations de l’I2C pour les OH…

          • Fonx2,
            On est d’accord que le soudage c’est intrusif comme méthode, c’est juste plus rapide que de déveloper des drivers ;).

            Pour le microSD, je ne sais pas si tu connais le bus qui est derrière, mais à ma connaissance il n’existe pas de composants sur étagère pour s’interfacer avec, contrairement à l’USB (qui au passage dispose de plein de profils allant du port série au joystick, en passant par le stockage de masse). Donc premièrement, il faut réussir à faire un multiplexeur qui se brancherais dans un slot microSD (il n’existe pas non plus à ma connaissance de fausse carte microSD qui sortent sur fils, donc c’est à faire à la main…), et deuxièmement il faut encore réussir à décoder le flux qui sort de là pour en faire quelque chose, genre une sortie audio dans le cas de l’émetteur FM.
            La seule chance serait que Jolla ait cablé le mode SPI pour l’accès à la microSD, à ce moment là, on pourrait en faire quelque chose, mais il y a plus de chances qu’ils utilisent les autres modes, le SPI étant 10x plus lent que les modes SD 1/4 bits.

            Même si les types de TMO ont les compétences, je ne vois personne tenter un truc pareil, c’est bien trop de boulot pour peu de résultat quand par exemple un Neo900 a déjà la partie FM et aussi toute la connectique d’extension qu’il manque au Jolla : I2C+USB OTG+ UART…
            Pour preuve, depuis bientôt 9 mois que l’on a les infos sur les OH, il n’y a que deux types qui jouent réellement avec (Dirkvl et Kimmoli) si je ne compte pas les OH de charge sans fil…

  3. FM, c’est bientôt terminé en Suisse en 2020
    DAB+,RADIO NUMÉRIQUE. LA RADIO EN MIEUX
    http://www.radionumerique.ch

    23 juin 2014
    France: lancement officiel du DAB+! Dorénavant, des douzaines de radios privées DAB+ émettent à Paris, Marseille et Nice. Plus de 100 stations d’ici l’automne avec le DAB+ à Monaco, à Nantes et à Lyon.

  4. Bon, il faut croire que Kimmo tape dans le vif du sujet, et tente l’émetteur FM en utilisant directement un DAC sur bus I2C… (source : https://together.jolla.com/question/53560/qaudiodecoder-support-missing/ ).
    Je suis impatient de voir quel boulot sera nécessaire pour faire marcher ça (Utilisation du DMA ?), et quelles performances il obtiendra (récupération de la sortie audio de n’importe quelle appli, ou obligation de passer par une appli spéciale pour envoyer des musiques ? mono/stéréo? échantillonage ? distortion due au temps de réponse de l’I2C ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*