Insalgo dévoile Aidlab, une TOH qui transforme votre Jolla en smartphone médical

AidlabTryCeleryÀ l’heure où nous sommes de plus en plus connectés, notre santé est devenu un des points forts grâce aux bracelets connectés. Le smartphone médical pourrait bien être le futur de la technologie mobile. Des projets de smartphones ont déjà été exposés, mais cette fois il s’agit d’une TOH pour le Jolla !

Insalgo a récemment dévoilé le projet Aidlab, une TOH qui permettra à votre Jolla de devenir un smartphone médical. Le principe est simple, il suffira de poser son doigt pour mesurer sa température, avoir un électrocardiogramme, la saturation en oxygène…

Si vous souhaitez supporter le projet, il vous en coûtera 199$ sans les frais de port. Une fois les 100 premières précommandes effectuées (-20%), l’Aidlab sera mise en production pour une disponibilité mi-2016. L’application vous sera remise dès participation au projet.

Rendez-vous sur Introducing Aidlab – Aidlab changes your Jolla into medical phone. It’s a first step to a healthier life pour en savoir plus !

Via

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

9 commentaires à propos de “Insalgo dévoile Aidlab, une TOH qui transforme votre Jolla en smartphone médical

  1. OMG, enfin ! J’ai bien envie de me répéter, enfin. Enfin une vraie application commerciale du concept d’OH il semblerait ! Non pas que je dénigre les projets de la communauté comme le SolarOH ou le TOHKBD, mais une application commerciale comme celle-ci est bien quelque chose qui manquait pour promouvoir le concept, et donc promouvoir Jolla et son système. Dommage que cela arrive si tard cependant.

    Néanmoins, on ne peut que féliciter et encourager Insalgo pour investir la dessus et prendre le risque de développer aussi bien le hardware et l’application qui va avec, alors même que la plateforme commence à se faire vieille*. En espérant que ça donne de la visibilité au Jolla et que ça donnera des idées à d’autres, ou le courage de se lancer.

    * à moins qu’ils aient des infos de couloirs sur un futur téléphone (construit par Jolla ou un partenaire, peu importe) reprenant le même form-factor et le support des OH ?!!

  2. Bonjour,

    Est-on bien sûr qu’il ne s’agit pas d’une arnaque?

    J’ai beau faire des recherches sur cette société, je ne trouve que très peu d’informations. Insalgo ne donne aucune adresse, juste un numéro Skype.

    J’ai essayé de pré-commander : le site ne redirige pas vers un kickstarter ou autre.

    Cela semble très très louche.

  3. Lorsque l’on regarde la privacy policy et les terms of use, on trouve un numéro de téléphone et l’on constate que la société est polonaise.
    Le Jolla se serait il si bien vendu e Pologne ?
    Il est vrai que ce projet semble assez surprenant…..

    • Et surtout quel est l’avenir du concept TOH ?
      Jolla compte-t-il sortir un « Jolla-II » compatible avec ses TOH ? Vu l’état de leurs finances et les récentes stratégies adoptées, j’ai l’impression que ce n’est pas pour demain.
      D’autres constructeurs seraient-ils intéressés ? Alors qu’il suffit d’avoir un port USB OTG pour accéder à n’importe-quel perif ?

      Ce projet, pour captivant qu’il semble être me parait mort dans l’œuf … A cause de toutes ces incertitudes je ne prendrais pas le risque de miser un Kopec euuu un Grosz sur ce projet, même si j’aurais été prêt à acquérirce perif (j’ai bien recyclé/reconverti un clavier BT de Samsung S4 comme OTH : ça peut pas être pire !) Et c’est bien dommage pour le projet !

      • La tendance actuelle serait même plutôt au bluetooth LE qui contient déjà les profiles pour plusieurs périphériques médicaux. C’est plus facile à trouver que de l’USB OTG sur les téléphones, et ça évite d’avoir à faire des drivers USB et de promener des câbles.

        Par contre, en visant Android ils auraient un marché potentiel de 80% des utilisateurs, contre 0.001% pour Jolla, avec une dispo mi 2016 pour un téléphone de 2013. Je n’embaucherait pas celui qui a fait l’étude de marché…

        • Le BT est bien pour un usage ponctuel ; regarde comment les smartwatch epuisent leurs smartphone …
          L’OTG, avec un kernel 100% propre permet déjà de connecter les perifs les plus improbables, les driver ayant déjà été développé dans la branche stable (cf N900) ; Je reconnait que si le Jolla avait eu un port USB OTG plutôt que I2C, j’aurai bien réalisé un super Dock (un peu comme celui de mon N900) avec pas mal de truc dessus : récepteur FM/DVB-T, mini clavier, IR, mon APN Sony Alpha, ou juste un SSD USB pour donner de l’espace au système … Enfin bref des truc autrement plus sympas qu’un clavier à 200€ … Une sortie HDMI aussi, d’ailleurs, histoire de montrer que Continuum ne sert à rien quand tu répliques un écran FullHD sur une TV FullHD : AndrOpenOffice Arm est aussi utilisable que Libre Office X86 …

          bref que d’occasion raté avec leurs choix batards.

          • Je parlais du bluetooth LE (Low Energy), qui permet des durées de fonctionnement bien plus longues que du Bluetooth standard. Par exemple, les bandeau de mesure cardiaque tiennent des semaines sur une pile bouton.

            Mais c’est sur que si tu veux sortir du lourd, y’a pas mieux que l’USB.
            A voir ce que sortira le projet ARA, qui utilise des liaisons à très haut débit entre les composants, mais probablement plus dur à hacker (Mipi UniPro @10Gb/s…!)

  4. Nous vous remercions pour votre intérêt. Je devrais vous informer que notre but principal c’est de prouver que le Jola phone est un appareil intéressant qui peut être utilisé de plusieurs façons – aussi pour une entreprise comme la nôtre, Insalgo. Le projet Aidlab se concentre sur un certain nombre de marchés, alors nous n’avons pas de craintes que Jolla pourrait être fermé chaque jour. Ce que nous souhaitons maintenant est de montrer au monde que c’est important de supporter les start-ups qui cherchent leur place sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*