Jolla annoncera avant l’été un fabricant qui proposera un smartphone sous Sailfish OS

jolla_home_white_hi_resJolla ne serait pas dans l’idée d’annoncer un nouveau smartphone, mais un fabricant semble être intéressé par Sailfish OS. C’est ce qu’a révélé Antti Saarnio, président de Jolla, dans le journal finlandais Kauppalehti.

En effet, Jolla annoncera avant l’été un fabricant qui proposera un smartphone sous Sailfish OS. Il est fort probable que ce terminal soit équipé de Sailfish OS 2.0, première version de l’OS prête pour les fabricants. Sailfish OS serait proposé gratuitement aux fabricants en échange d’un pourcentage sur les ventes.

Antti Saarnio a aussi annoncé que la stratégie de Jolla a changé. Jolla préfère vendre son système d’exploitation aux constructeurs que de continuer à développer Sailfish et vendre des terminaux. En tant que petite société, Jolla ne peut pas se permettre de proposer des terminaux à prix attractifs et de développer en même temps un système d’exploitation. Le développement de Sailfish OS coûte 20 millions d’euros par an selon Antti Saarnio.

Heureusement, Jolla reçoit régulièrement des fonds de la part d’investisseurs en plus d’avoir récemment annoncé un partenariat avec la Russie ainsi que l’Afrique du Sud pour proposer une version spécifique de Sailfish OS à chacun d’entre eux.

Via

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

36 commentaires à propos de “Jolla annoncera avant l’été un fabricant qui proposera un smartphone sous Sailfish OS

  1. Ils ont enfin compris que ça ne sert à rien de faire des téléphones pourris :p.
    Par contre ils balancent ça, juste avant la sortie de la tablette … Sympa

    • Antti Saarnio a aussi déclaré que la Jolla Tablet et le fer de lance de Jolla. Je pense qu’il n’y a aucun soucis à se faire avec la Jolla Tablet. La campagne de financement a battu un record. Bon, sinon, vivement un OneplusLike sous Sailfish OS ^^

      • Oui, beaucoup trop grand. Mais il y a un tas de fabricants qui pourraient faire un modèle sympa.

        En tous cas, c’est une décision stratégique que j’attendais avant personnellement…

        En parlant de tablette, une idée de esi et/ou quand elle pourrait être proposée à la vente publique?

  2. Très bonne nouvelle, il est important de ne pas se disperser pour Jolla, vu la taille de l’entreprise qui reste très modeste dans le secteur.
    J’èspère qu’on aura le droit à des terminaux haut de gamme equivalents aux iPhone et autre Galaxy S6. C’est aussi en proposant une offre haut de gamme qu’ils pourront attirer les developpeurs d’applications qui pourront plus facilement monetiser leur apps. Les marges sont aussi en général bien meilleures pour le haut de gamme, et l’image de marque s’en ressentira également.

  3. « Jolla préfère vendre son système d’exploitation aux constructeurs que de continuer à développer Sailfish et vendre des terminaux »

    Je n’ai pas compris ce passage… comment peuvent-ils vendre un système s’ils veulent arrêter de le développer ?

    • Ce sont les deux champs d’activité qu’ils ne veulent plus développer en parallèle: Faire du hardware d’un coté et du software de l’autre.

      On peut vraisemblablement miser sur un constructeur chinois, ou alors le constructeur du yotaphone. Les deux news résonnent étrangement entre elles je trouve.
      C’est d’autant plus troublant que la volonté de certains pays de voir émerger un OS non américain va forcément de pair avec un matériel pensé pour limiter les backdoors hardware.

      Perso, je rêverai d’un partenaire finlandais… Niveau date, cela collerait bien, mais niveau communication, c’est plutôt bancal.
      M’enfin, on verra bien.

      • Ah d’accord, je n’avais pas trouvé ça clair dans l’article. Je peux comprendre qu’ils souhaitent développer de leur côté la partie software sans faire du hardware. Toutefois ce qui me fait peur c’est qu’on recommence la même routine, où les constructeurs s’autorisent de ne pas diffuser les mises à jours vers les versions supérieures du système dans l’optique de nous pousser à changer de matériel…

        C’est quelque chose que l’on peut déjà constater avec FirefoxOS et qui à mes yeux représente un échec cuisant pour la diffusion de ces nouveaux systèmes d’exploitation.

  4. Enfin ! Cela faisait pas mal de mois qu’ils essayaient de faire du pied à un fabricant avec le portage de Sailfish sur des smartphones Android. Cela veut dire aussi que c’est fini les mises à jour mensuelles, l’idée d’avoir un hardware unlike. J’ai peur aussi pour le support du Jolla Phone et de la tablette. Cela deviendra moins prioritaire.

  5. Le bon côté c’est que le hardware sera meilleur 🙂
    Ce sera peut-être Meizu, c’est pas eux qui avaient annoncé un ubuntu phone ?

  6. Sans doute un constructeur mineur comme pour Ubuntu mais c’est toujours ça de pris. C’est une très bonne nouvelle que Sailfish OS s’exporte hors Jolla. Et puis comme ils le disent ça soulagera Jolla de ne plus nécessairement avoir à faire de hardware pour promouvoir Sailfish.

    Je me souviens qu’il y a très longtemps un constructeur indien nommé « Zopo » (ou quelque chose comme ça) s’était dit intéressé par Sailfish OS. C’est peut-être lui, qui sait ?

  7. Yotaphone cela veut dire des développements spécifiques pour gérer les 2 écrans. C’est pas bon signe. De toute façon quand on ne maîtrise par le hardware on est à la merci de son fabricant.

  8. Mais alors, qu’advient-il du concept «The Other Half» ?
    On nous avait vendu un truc révolutionnaire qu’on attend toujours (pour l’instant, ce ne sont que des coques qui sont chères…). Il n’y aura plus de téléphone «unlike».
    Je croyais qu’ils avaient également des projets dans le médical?

    • Si j’interpréte bien :
      * Jolla ne pouvais pas vendre un OS sorti de nulle part à d’autres constructeurs, donc il lui fallait un démonstrateur à grande échelle : d’où le téléphone Jolla
      * Ils ont au passage tenté quelques trucs, dont l’other half (qui n’est pas une mauvaise idée, mais trop limité pour avoir vu des réelles utilisations pratiques)
      * Après 1 an de commercialisation du téléphone, il ont lancé la tablette, pour continuer le rôle de démonstration que Sailfish peut s’adapter à d’autres supports
      * Ces différents matériels sont aussi pour le moment la seule source de revenu (hors investisseurs) de Jolla
      * Il semble maintenant que Sailfish ait le poids nécessaire pour intéresser des fabricants, donc là les fabricants peuvent bien faire le materiel qu’ils veulent, Jolla n’aura pas son mot à dire là dessus.
      * Tout ça ne veux pas dire que Jolla ne fera plus de matériel, mais même si ils en refont, il y a peu de chance que l’other half soit maintenu étant un pseudo-échec : à part rovio et mako pour de simple coques, seul dirkvl+kimmoli ont fait des « vrais » other half, et ça reste des très petites quantités. La preuve est que pour la tablette, aucun système d’extension n’a été prévu. De plus, ça fait longtemps que Jolla ne met plus vraiment en avant ce point. Enfin, si il font un nouveau téléphone, ça donne de fortes contraintes si ils veulent rester compatible avec les OH existantes (pour le format du tél plus la connectique interne).

      Qui vivra verra…

  9. n importe quelle marque chinoise fera l’affaire ! le rapport qualité prix performance d’Elephone est bluffant !

    un téléphone que seul les chinois peuvent faire pour 100 a 200 euros max:
    téléphone etanche ip65
    32go stockage
    3go de ram
    capteur sony 13mp voir plus
    batterie 4000mah
    … et là j achète sans problème !

    • « un téléphone que seul les chinois peuvent faire pour 100 a 200 euros »

      Ben oui, par chez nous l’esclavage a été aboli il y a bien longtemps…

      On est vraiment pas prêt de retrouver un constructeur comme Nokia avec des usines en Europe :-/
      Dommage, j’espérais que ça marche un peu mieux pour Jolla, mais si même les Finlandais n’ont pas suivi, la route est encore longue. Espérons que ce partenariat change la donne !

    • Alors je viens juste de voir mais ils parlent de quelque chose de similaire sur ReviewJolla. En effet, ils annoncent, de source officielle, que SailfishOS a gagné devant Tizen au ministère des télécommunications russe. *Néanmoins*, aucun accord ni transaction n’a encore été réalisé entre YotaPhone et Jolla.

      Sources :
      http://reviewjolla.blogspot.fr/2015/06/news-sailfish-os-was-selected-over.html
      http://reviewjolla.blogspot.fr/2015/06/jolla-got-it-samsung-didnt-sailfish-os.html

      Hypothèse de ma part : du coup avec un peu de chance, le partenaire que nous réserve Jolla s’agit d’un constructeur chinois ou autre, et Jolla pourrait finir avec deux partenaires ! 😀
      (YotaPhone si ça se fait plus celui qu’ils ont déjà à annoncer)

      • Le président de Yotaphone a expliqué que si le FSB (anciennement KGB) lui demandait de mettre des backdoors dans ses téléphones, il le ferait car il trouvait cela normal…. C’est difficilement compatible avec l’image de sécurité que veut se donner Jolla.

        • ca empeche pas jolla de fournis un os de base et Yota de faire des téléphones avec un os rebadgé (et troué), l’important pour la russie c’est qu’il n’y ai pas de backdoor chinois/coréen/américain dans l’os qu’on leurs fournis.

          • Cela a un impact sur les acheteurs et s’ils sont comme moi et ne veulent pas de backdoors qu’elles soient américaines, coréennes ou russes, alors cela aura des conséquences pour Jolla s’il n’y a pas d’autres constructeurs utilisant Sailfish OS.

        • Quand tu parles de sécurité de la part de Jolla, justement, c’est ce qui doit intéresser le FSB dont le boulot est justement la sécurité. Mais c’est la sécurité de l’État et ce serait au détriment de celle de l’usager. Peut-être un Yollaphone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*