JollaFr répond à vos questions

(Désolé de l’article très rapide, mais je poste depuis l’aéroport d’Amsterdam)

JollaFr répond à toutes vos questions posées sur Twitter, et cet article va être mis à jour si de nouvelles questions.

Q: Y a t’il des normes visuelles ? (@bouznak)

Oui, il y en a. Sailfish apporte une IU (que l’on va nommer Sailfish UI) apportant de nombreuses idées et innovations. Pour que l’expérience utilisateur soit uniforme, il est important que les applications externes aient une IU et un fonctionnement similaire.

Cependant, le développeur est libre de faire ce qu’il veut. Il peut ne pas utiliser les libraries recommandées (Qt, QML) et même utiliser Android par exemple, mais son application risque de paraître désuète ou fade ou du moins hors contexte.

Q: Qu’utilise Sailfish comme base ? (@bouznak)

Sailfish utilise Mer project, un système Linux complet, pensé pour être miniature et facilement intégrable dans n’importe quel système embarqué ou téléphone.

Sailfish contient donc des composants comme Kernel (Linux), udev, systemd, X, DBus et Qt, ce qui fait de ce système quelque chose de très connu des développeurs.

L’utilisation de Qt comme bibliothèque principale est d’autant plus justifiée qu’elle attire les développeurs Symbian, MeeGo, BlackBerry 10, mais aussi que depuis le rachat par Digia, cette bibliothèque est amené à prendre de l’ampleur, et à se retrouver sur tous les systèmes.

Q: Quoi penser du défilement vertical ? (@Bouznak)

Bonne question. Mais avant tout, il faut savoir que le défilement est aussi horizontal parfois. Il est vertical pour naviguer au sein d’une page, alors que l’horizontal est préféré pour changer de page ou pour minimiser une application.

Dans une application normale comme les contacts, le défilement vertical est naturel, mais sur l’écran d’accueil, eh bien, mon impression est assez partagée. Je trouve qu’il faut un peu plus d’effort pour naviguer, mais que l’idée d’une interface continue que l’on défile verticalement (voir un article à venir) est très alléchante, et crée une uniformité dans la navigation.

Q: Y a-t-il un réel engouement de la part des développeurs ? (@VSKingZ)

J’ai été entouré de deux autres développeurs pour MeeGo, et leurs avis sont aussi positifs que moi: Sailfish est parfaitement génial. L’un d’entre eux (@faenil) a commencé directement à travailler sur essayer de porter Sailfish sur le N9(50).

De la part des autres développeurs, par exemple ceux qui codent pour l’iPhone ou Android, je ne peux pas me prononcer, et il est peut-être difficile pour eux de quitter leur OS favori, mais il faut noter que Qt est une librairie qui vise à être portée sur tout, des OS desktop à tous les OS mobiles. Du multiplateforme à ce niveau risquera fortement d’attirer des développeurs.

De plus, le code est particulièrement propre, et il est simple et rapide de développer avec Qt et ce que Sailfish propose. La session SDK a montré une application de téléphone codée en 10 minutes, et ne prenant que 30 lignes de code.

Q: Y a-t-il un risque de fragmentation ? (@VSKingZ)

Oui, comme avec tous les OS. La fragmentation dépend de comment Jolla et l’alliance Sailfish gérera les mises à jour de leurs terminaux. Cependant, il est possible que les mises à jour se déploient par « paquets », comme les mises à jour Windows Updates (ou, plus précisément, les mises à jour des distributions Linux), si bien qu’une mise à jour du noyau ne touchera pas la customisation opérateur.

Ce type de mises à jour permettra de ne pas attendre les opérateurs pour mettre le téléphone à jour, et donc d’esquiver le problème de fragmentation.

En résumé, je pense que la réponse est non, mais je ne peux pas me prononcer.

Q: Quels sont les specs ? (@VSKingZ)

Les démonstrations ont été faites sur un N950, avec un processeur très vieux cadencé à 1Ghz. L’interface était presque fluide, seul de léger ralentissement ont été à déplorer, et l’OS n’est même pas en Alpha.

Pour moi, Sailfish pourra tourner partout.

Q: Quid du hard ? (@VSKingZ)

Sailfish tourne sur presque tout. Les membres de Jolla travaillent parfois durant toute la nuit pour le rendre bootable sur la plaque de développement qu’ils viennent de recevoir. J’ai entendu comme puces TI (Cortex), Marvell, St-Ericcson, Exynos, Broadcom (Raspberry Pi), mais les Jollaians que j’ai rencontré m’ont dit qu’ils veulent que ça tourne sur encore plus de plateformes.

Q: … Et des constructeurs ? (@VSKingZ)

Rien n’a filé concernant les constructeurs, ni dans les partenaires, ni lors des discussions informelles. Wait’n see.

Q: Quel est l’avancement du projet ? (@VSKingZ)

Le projet sera distribué quand il sera prêt. Le SDK avec l’interface sera prochainement distribué (on me souffle d’ici quelques semaines, mais les réponses ont été contradictoires) et les équipes de développement et de design se concertent encore sur différents points.

Q: Aura-t-on de nouvelles images ? (@VSKingZ)

Cette question est très vague, mais je vais essayer d’y répondre. Si le sujet pour les nouvelles images est le N9, la réponse est « jamais » de Jolla, mais la communauté a commencé à se rassembler pour effectuer un port communautaire.

Si le sujet est pour les développeurs, j’ai entendu, comme dit précédemment, quelque semaines.

Si le sujet est pour les futurs téléphones Jolla, je pense qu’ils assureront un support décent.

Q: L’absence de la barre de status est-il un gène ? (@air_dex)

Non, et je m’expliquerai dans un article à paraître. En résumé, il est toujours possible d’y avoir accès, un peu comme depuis les applications plein écran sur le N9.

Q: Est-ce que le lanceur rapide dans la vue multitâche est la première ligne des grilles du lanceur ? (@air_dex)

Oui, voir le croquis suivant.

Croquis de la vue principale

Q: Comment est géré le mulititâche quand plus de 9 applications sont lancées ? (Act)

Marc Dillion y répond .

A propos de Sfiet_Konstantin

Développeur Qt, fan du N950 et du N9, et ayant un regard critique dans le monde de la mobilité et leurs interfaces graphiques, j’ai aussi été stagiaire chez Jolla durant l’été 2013.

38 commentaires à propos de “JollaFr répond à vos questions”

  1. Comment vas fonctionner le multitâche ?
    Je veux dire dans la vue multitâche si on ouvre plus de 4 appli ils apparaissenten bas a la suite ou a droite via un scrolling.

    • Si tu as vu la vidéo de Marc Dillion (ah zut, on n’en n’a pas parlé, je vais le faire), il explique que c’est en cours de travail. Mais en fait tu peux en avoir jusqu’à 9, mais ce qu’il y a après, mystère …

        • Je me suis aperçu que je ne démarre jamais plus de 3 ou 4 applications sur le Nokia N9, mais c’est vrai que ça serait dommage qu’il y est une limite. Déjà sur le fait de l’exclusivité d’avoir un vrai multitâche, autant qu’il en met plein la vue. Mais aussi pour le côté pratique. J’imagine un swipe vers la droite / gauche pour ranger les vignettes par groupe de 4. Les minimiser serait une mauvaise idée puisqu’elles sont interactive. En tout cas, il semble qu’ils en tiennent compte…

          • Il prévoient déjà de redimensionner la grille jusqu’à 9. Ce qui assure un confort bien large. Après, je pense que leur but n’est pas d’avoir 200 apps installées sur chaque phone donc pas trop d’apps ouvertes en même temps.

            Moi, ce que je soupsonne, c’est qu’ils gardent le déplacement horizontal sur l’écran d’accueil pour d’autres choses (comme les notifications sur le lock screen)

  2. Holla,

    Je suis très excité à l’idée que Jolla se jette à l’eau avec Sailfish.

    Je suis extrèmement satisfait de mon Nokia N95 (firrware 35.0.0.2), et comptait un jour pouvoir compter de nouveau sur Nokia pour évoluer dans l’achat d’un nouveau téléphone portable.

    Or, les instances dirigeantes de Nokia ont choisi Windows Phone, ce qui est, pour moi, une erreur rédhibitoire.

    Après le mal que je me suis donné à dompter une machine PC sous Windows, je ne compte pas renouveler l’expérience avec un téléphone portable tournant avec un système Windows. Symbian était (est), en ce qui me concerne, et une fois approprié, tout à fait satisfaisant, la fonction SIP étant présente, Opera Mini en java faisant des merveilles.

    Aguerri au monde Linux, je me suis porté naturellement vers Android pour procéder à des tests, relativement satisfaisants.
    Une fois rooté, le téléphone HTC Dream G1 est évolutif, ce qui est galvanisant pour se frotter à l’OS de Google. Cependant, je n’adhère nullement à leur concept de « market », indissociable du contrôle. On installera soi-même les fichiers .apk téléchargés au préalable.

    Pour tester toujours, je viens de procéder à l’installation de iOS 6 sur un iPhone 3GS.
    Verdict: jamais on ne me jettera dans la véritable prison dorée qu’est le couple iOS-iTunes. J’utiliserai à l’avenir l’iPhone comme une télécommande, ou un support wifi, mais ce sera tout. Apple veut tout contrôler, c’est parfaitement inacceptable.

    À ce propos, il y a un point qui me paraît essentiel, et que personne ne semble voir venir.
    Microsoft, Google, et Apple veulent dominer sans partage le monde de la téléphonie mobile, Google et Apple se taillant les deux parts du lion. Windows fait tout pour être le troisième larron, à coups de centaines de millions de dollars d’investissement.

    Or, ces trois sociétés américaines sont soumises au « patriot act », et tant que les États-Unis restent une démocratie, cela n’est pas très alarmant (quoique). Mais qui peut préjuger du régime dans lequel s’enfoncera ce pays si les guerres externes à leur empire ne suffisent plus à relancer leur économie interne ?

    « L’information, c’est le pouvoir », me rappelait mon professeur de droit budgétaire. Je pose la question : par quel moyen de communication l’information circulera-t-elle le plus efficacement dans les prochaines années ?
    Je suis intimement persuadé quel le fera par un téléphone portable, transformé en outil omnipotent de communication.

    Voilà la raison pour laquelle je souhaite voir émerger un système totalement indépendant, provenant du sol européen, et basé sur Linux-Meego.
    Je croyais au Nokia N9, au Nokia N950, et à l’adoption par Nokia du système Meego. Nokia a préféré un chèque de Microsoft. La société a creusé par cet acte sa propre tombe.
    Cela va être d’autant plus violent que leur produit étaient de qualité. Quand je constate sur les derniers modèles que la batterie n’est pas amovible, et qu’il n’y a pas de port de carte micro-sd, ni de radio FM, je me dis que les ingénieurs-commerciaux de chez Nokia n’ont rien compris aux enjeux économiques de ce marché.

    Ainsi, je souhaite un excellent départ au système Sailfish (Selfish ?, le message est dans le nom, non ?), un excellent décollage, et me porte dès aujourd’hui au service de cette société.
    Je suis prêt, si cela est possible, à toute forme de contribution.
    N’hésitez pas à me contacter par e-mail, si vous en voyez l’opportunité.

    Sailfish yourself !

    E-Gwen.

    • Il est en effet vital que le logiciel libre vive, non pas pour des questions économiques (tout travail mérite salaire et ceux qui s’opposent sont souvent de vils profiteurs qui scient la branche), mais pour la liberté tout simplement. Sans accès aux sources, il est impossible de se prémunir contre d’éventuels backdoors ou tout simplement l’utilisation de ses données à des fins nuisibles voir dangereuses. BB n’a pas hésité a offrir aux autorités britanniques les communications de ses utilisateurs lors des dernières émeutes en Grande-Bretagne. De plus, ce que Nokia proposait avec Harmattan et ce que Jolla propose avec Sailfish UI est le meilleur des interfaces mobiles à ce jour. Bien que tout ne soit pas libre, ces systèmes sont suffisamment ouverts pour ne pas risquer de se faire avoir longtemps. Sailfish signifie voilier ce qui est un peu l’inverse de selfish.

      Pour le multitâche de Sailfish, Marc Dillon a évoqué 9 apps simultanées. Ce nombre me rappelle Harmattan qui permet de passer de 4 à 9 vignettes par page avec un « pinch in ». La question serait de savoir si ces vignettes resteraient interactives dans ce format réduit. Sinon il reste la possibilité d’utiliser plusieurs pages horizontales accessibles par « swipe inside » comme dans les contacts. BBX 10 prévoit 8 vignettes sur 2 pages (Active frames).

      Autre point, dans cette video http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=NtEbOGuxuig à 9:03 le présentateur fait un swipe sur le lock screen et on aperçoit comme des notifications détaillées. Je me demande si c’est la meilleure façon d’accéder à ses notifications. Rien n’a été dit à ce sujet, ni sur une zone de type « Events » de Harmattan (reprise par BBX 10) ou encore sur l’affichage sur l’écran de veille.

      • Pour les notifications, je n’avais pas vu cette vidéo et ils nous ont pas montré cette fonctionnalité au Slush (mad). Aucune information n’a filé.

    • @E-Gwen :

      Je partage pas mal tes opinions… sur à peu près tous les sujets

      (la cage dorée Apple me convient pour mon iPod car elle me permet de regarder des films, des séries, etc. dans les transports en communs – si le système était ouvert, les systèmes de productions refuseraient de vendre leurs productions sur iTunes, qui est l’intérêt principal de la série iMachins)

      Pour ce qui est de la protections des données, j’irai encore plus loin; ce ne sont pas moins les gouvernements qui me gênent (il y aura toujours des Patriot Acts, des Echelons, etc… et si les appareils n’ont pas de mouchards, et bien les gouvernements récupèreront les données directement chez les FAI/M ou bien avec les ondes radio) que les entreprises commerciales.

      On sait que quand tu fais une recherche sur google, celle-ci est sauvegardée et réutilisée. Facebook, Twitter ? Une mine d’informations de valeurs inestimables… Ajoute les informations spatiotemporelles en temps réel fournies par ton mobile, et ces compagnies sauront absolument tout de toi, et même mieux que toi.

      Après…. vive le Spam personnalisé !

      Contrairement à toi, je ne suis que Linuxien amateur. J’aimerais mieux maitriser le sujet, et pouvoir participer activement à Sailfish, et j’espère que j’y arriverai (mon expérience professionnelle m’a envoyé un peu dans tous les sens, sauf celui de Linux, mais à la maison, je me régale avec le terminal de mon N9, celui d’OS-X, SSH et tutti quanti)

      C’est vrai que l’interface n’est pas parfaite, mais si l’OS est aussi ouvert qu’on nous le promet, ça ne m’inquiète pas; on a vu ce que l’on peut faire sur un N9 incepté – et c’est vraiment excellent – je peux facilement imaginer que des développeurs indépendants sauront enrichir sailfish pour en faire un OS aux petits oignons.

      Pour ce qui est du matériel, il ne faut pas se leurrer; comme pour toutes les premières séries d’un produit, le démarrage sera sans doute léger (souvenez-vous du premier iPhone), mais c’est à nous de soutenir le projet pour que les industriels soit motivés et nous fournissent du matériel au top.

      • Agréable de ne pas se sentir tout seul, ou alors ma paranoïa est contagieuse 😉
        Ce qui me plait encore plus dans la démarche Jolla reste que l’ouverture est telle, le noyaux linux a priori si peu hacké ( vu ne nombre de SOC supporté, et très important quand on connait la convergence des patchs google et la branche stable du kernel) que finalement on pourra probablement acheter un Nexus4 et l’upgrader vers Jolla (bon, a vérifier quand même mais les p’tits gars de chez XDA devraient être séduit par Jolla, qui apparait plus souple à maintenir qu’Android : apt-get ou urpmi ?) …
        Mais il est vrai que si Jolla tente un « N950 » avec des éléments récents : alors mon N900 sera vite remplacé, sans passer par l’utilisation de mon N9 ! Enfin, il faudra quand même un prix « raisonnable » …

        • zypp pour le gestionnaire de paquets logiciels (le même que celui utilisé par Mer).
          Android a de nombreux aficionados sur XDA, et c’est pas forcément facile de se faire une place au soleil dans le monde des OS mobiles. Voyons ce que l’avenir nous réserve.

          À propos des patchs sur kernel, le plus dur est de gérer les drivers graphiques, et justement, un ingénieur de chez Mer (sponsorisé par Jolla) y travaille.

          Ça ferait bien un article tiens !

  3. Si on ne peut pas voir en permanence le niveau du réseau GPRS ou wifi et l’état de la connexion, ça risque d’être un peu gênant. Sur mon N900, j’ai très souvent un oeil dessus, notamment quand je suis dans une session SSH dans le terminal.

    • J’y réponds dans un prochain article. Si tu as en le N9 avec le terminal en plein écran, tu peux voir l’heure en swipant un peu. Ici, c’est pareil.

  4. Les seules questions que je désire poser à Jolla c’est :
    – si l’appareil sortira entre mars et juin comme j’ai cru comprendre, Jolla estime t il qu’il sera à la hauteur d’un S3 ou d’un Lumia 920 ?
    – si c’est le cas sera t il disponible aussi en Europe avant l’été ?

    Ces réponses pour moi sont fondamentales. Car si leur appareil sera vraiment au top et sortira avant l’été je veux bien attendre, sinon vu que mon abonnement le permet je prendrais un autre téléphone et dans un an je prendrait le Jolla. Je pense ne pas être le seul dans cette situation et pense que ce sont des points importants.

    • Strictement rien n’a filé comme information côté hardware. Et c’est évident que pour les optiques, Jolla ne risque pas de concurrencer Nokia. Et question matériel, Sailfish semble capable de tourner sur une configuration plus modeste que les autres OS, ce qui exclus aussi la possibilité de comparer des HW facilement.

      Il veulent cependant le sortir avant l’été ou du moins en été. Mais remarque aussi que si tu as un N9, tu pourrais peut-être bénéficier d’un portage communautaire.

  5. J’ai lu à qq reprises que Sailfish peut tourner sur un N9 mais que le téléphone Jolla lui permettra de faire (selon ce que jai cru comprendre) d’autres choses.

    J’ai ensuite vu hier que Samsung a ses écrans pliables enfin prêts et qu’ils seront sur le marché début 2013.

    A ce moment là mon cerveau n’a fait qu’un seul tour 🙂 Pourquoi sur un N9 sailfish ne pourrait être exploité autant que sur un smartphone Jolla. A cause de boutons spéciaux ? Ou peut être car la surprise serait un écran pliable lequel offrirait des interactions spéciales (je courbe l’écran et je zoom par ex).

    Je me fait peut être des films mais voilà ce que j’ai constaté! Qu’en pensez vous?

    • Moi je n’y crois pas trop, personellement, les écrans souples sont chers actuellement, et je pense que Samsung veut peut-être les garder pour leurs Galaxy S IV.

      Je pense que ce qui n’est pas accessible sera probablement les services, et ce qui est fourni par les partenaires.

    • On peut également dès à présent concevoir des appareils dont les composants rigides (batterie, carte mère, connecteurs, compartiments cartes…) sont contenus dans des barres de 2 à 10 cm de largeur et de 0,5 à 2 cm d’épaisseur au dos de l’écran. Le tout relié par des zones souples de connexion et recouvert par une membrane protectrice (hors clavier et autre périphérique) fixée aux bords de l’écran. On aurait alors un appareil pliable sous un certain angle.

  6. Désolé, j’avais posté au mauvais endroit, je crois. Donc voilà :
    Bonjour, j’ai acheté mon Jolla d’occasion et par sécurité, je l’ai réinitialisé. Depuis, je n’ai plus l’ambiance que j’aimais tant, le bleu vert, aloé je crois ? Et je n’ai aucune idée de comment la retrouver, si vous pouviez m’aider…
    Par ailleurs, je viens de découvrir qu’il y avait une offre de remise de 100 euros. J’avais bien vu un post, mais en anglais, donc je n’avais pas compris de quoi il s’agissait. Je suis un peu déçu, du coup j’ai payé un téléphone d’occasion au prix du neuf ! L’offre est-elle toujours valable ?
    Merci d’avance pour votre aide.
    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*