Le Jolla C, le nouveau smartphone de la communauté Jolla !

JollaC_Devices

Jeudi 26 mai 2016, Jolla a annoncé un nouveau programme destiné aux membres de la communauté et aux intéressés.

Le « Sailfish Community Device Program » est donc adressé aux membres de la communauté qui désirent s’investir dans le développement de Sailfish OS. Les membres bénéficieront de quelques avantages comme des invitations à différents événements, des sessions exclusives…

Le programme comprend :

  • Le Jolla C.
  • Un accès à des sessions en direct avec les équipes de R&D, design…
  • Des invitations à des événements communautaires, notamment le 17 juin 2016 à Helsinki.

Caractéristiques du Jolla C

  • Processeur Qualcomm Snapdragon™ 212 quatre coeurs à 1,3 Ghz.
  • Écran 5.0″ IPS, 293 PPI, HD (720*1280).
  • Batterie amovible de 2500 mAh li-on.
  • Stockages : 16 Go de ROM, 2 Go de RAM.
  • Caméra principale de 8 Mpx avec flash LED et frontale de 2 Mpx.
  • Connectivités : 2G/GSM: 2/3/5/8 – 3G/WCDMA: B1. B5, B8 – 4G/LTE: 1/3/7/20
  • Lecteur micro-SD jusqu’à 32 Go.
  • Sailfish OS 2.0 avec support des applications Android.

Prix : 169 € HT.

JollaC_morph1

Le Jolla C est disponible qu’en Europe, Norvège et Suisse et est limité à 1000 exemplaires. L’expédition des premiers terminaux se fera en juillet 2016, les terminaux étant déjà en cours d’assemblages. Ceux qui auront la chance d’aller à Helsinki le 17 juin auront leur Jolla C (les 50 ou 100 premières commandes).

Inscrivez vous au : SAILFISH COMMUNITY DEVICE PROGRAM !

Source : Join the new Sailfish Community Device Program now

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

66 commentaires à propos de “Le Jolla C, le nouveau smartphone de la communauté Jolla !

  1. on ne l avais pas vu arriver celui-là, ça fait du bien de voir qu il y a toujours de la vie.
    dommage que les spécifications viennent d’un autre temps technologique !
    un plus pour le prix qui est enfin raisonnable au vue de ce qui se fait chez tous les constructeurs asiatiques… même si chez eux on est déjà à du 4go de ram pour le même prix

    • Pour moi, les 2 Go de RAM ça me va, je trouve juste dommage qu’il n’y ait pas plus de ROM même s’il y a un port microSD.

      Mais bon, côté caractéristiques, c’est pas si mal quand on voit le Lumia 650 et ses 1 Go de RAM 🙂

      • Faudrait qu’ils supportent officiellement l’installation d’applications sur la carte mémoire… (Je dis officiellement car je crois qu’on peut déjà le faire) Cela ferait plus facilement passer la pilule.

  2. @Nicolas et tu en penses quoi du coup ?
    Ca vaut la peine de mettre 160€ la dedans ou ca va être trop a la ramasse ?
    Mon blackberry Q10 va de moins en moins bien, pas envie de retourner sur du Android pure (ni de tenter iOS) et avec l’annonce de Microsoft de stopper sa prod, je sais pas si un 950 serait un bon achat.

    J’avoue qu’un retour sur Jolla pour voir où ils en sont depuis le temps me titille bien

    • Je me dis que le Lumia 650 a le même processeur, 1 Go de RAM en moins, un écran quasi identique, les APN ont le même nombre de Mpx… Et comme Sailfish OS est aussi fluide que Windows Phone, pour le prix, je trouve que ça tient la route.

      Ayant validé mon paiement à 12H03, je devrais être dans les premiers à le recevoir pour faire un test mais il sera trop tard pour le commander. De ce que j’ai essayé du Intex Aqua Fish lors du Mobile World Congress, il est pas mal pour son prix. Reste l’accès au Google Play Store… Mais bon, vive la bidouille 🙂

      • Pour être franc, je l’ai réservé aussi cet après midi, avec 1000 exemplaires je me suis dis qu’il ne fallait pas trop hésiter (quitte a cancel la commande si ça se révélait être vraiment pas top dans les avis)

        Ma principale inquiétude pour un Smartphone est son autonomie, mais de mémoire le 1er Jolla s’en sortait pas mal et ils me semble qu’ils ont amélioré ca avec les maj, donc je vais croiser les doigts pour celui ci

    • La même! Aussitôt le boulot fini, je vais sur la page, je clique sur « add to cart » et paf: out of stock!! Je suis deg! 🙁 🙁 🙁

      Si quelqu’un qui l’a commandé veut se désister je suis preneur!

      • J’ai eu la chance de commander avant qu’il soit trop tard. Ma motivation principale est de disposer d’une chaloupe de sauvetage en cas de malheur : j’ai définitivement adopté Sailfish et aucune autre plate-forme matérielle n’est disponible.
        Mais mon Jolla One restera mon mobile principal, pour diverses raisons dont la principale est son écran de 4,5 pouces et non 5.
        Lorsqu’il me sera livré, je suis prêt à l’échanger contre un Jolla original en parfait état.

  3. Bonjour !
    Il a juste fallu moins d’une demie journée pour épuiser 1000 exemplaires !
    C’est la preuve que les produits JOLLA ont une forte demande contrairement à ce que pouvait faire penser le demi échec de la Tablette. Tout cela révèle un bon signe envoyé par la Communauté à Jolla Oy….
    Il faut sans doute s’attendre à une deuxième vague pour le Jolla C Mobile. Et je serai de la partie ! C’est aussi et probablement entre autres une bonne validation de leur Stratégie et recentrage sur le SW.

    • Ca prouve pas grand chose, hormis qu’il y a encore au moins mille personnes qui pensent que Jolla vaut le coup. Les préventes de la tablette se sont faites très rapidement: les fans. Après deux trois jours, les ventes étaient nettement moins soutenues.
      Si jolla vend le téléphone sans marge, comme ils semblent le dire, ils n’ont pas beaucoup d’intérêt à refaire une nouvelle vague de vente. On verra bien. C’est peut-être aussi un moyen de refaire du buzz, et dans ce domaine, tout ce qui permet d’avoir de l’audience est bon à prendre.

  4. bon effectivement out of stock…

    Zut j’etais bien part 2 jolla phone (dont 1 qui montre des signes de faiblesse niveau batterie) et 1 tablet (et oui mon precieux).

  5. Il n’y en a plus de dispo. Dommage. Depuis le temps qu’on dit qu’il fallait faire un 2ème téléphone et pas une tablette. J’espère que l’écran sera meilleur.

    Ce qui me gêne c’est le message suivant sur le site : « Jolla C users are guaranteed to receive all the latest Sailfish OS updates, and selected users will be invited to test also beta OS releases. Jolla C is the official Sailfish OS reference device and used by Jolla developers. »

    Bref je comprends que le Jolla phone n’est plus le téléphone de référence et qu’il n’aura plus toutes les mises à jour….

    • Vu les specs de l’Inte… pardon du Jolla C, il n’y a pas de raison raison pour que le Jolla ne reçoive plus les MàJ, j’ose espérer qu’ils vont finir par le sortir de sa phase de béta quand même !
      Ca gueulerait trop si ils proposaient les MàJ sur l’Intex et pas le Jolla.

  6. Cet épisode montre bien que Jolla a encore des leçons à apprendre. Sans même parler du désastre tablette (qui a failli carrément couler la boîte), on a du mal à intégrer le fait, chez Jolla, que si on n’a rien à vendre, on ne vend rien. Ce qui mène forcément à une disparition certaine. C’est ballot, mais apparemment pas facile à comprendre.

    Alors ce mini-lot de mille téléphones, c’est encore un signe : la leçon n’est toujours pas assimilée. Comment Sailfish peut survivre sans au moins une plate-forme matérielle largement disponible ? Réponse : no way.

    Il faudra donc bien que cet Aquafish rebadgé Jolla soit commercialisé sur une autre base que la seule communauté des aficionados.

    Les différents portages en cours sur d’autres plate-formes ne sont pas (encore) supportés par Jolla, ne proposent pas la couche de compatibilité Android, l’app store reste fermé aux applications commerciales et/ou professionnelles, etc.

    En bref, Jolla tarde à rentrer vraiment dans le monde industriel. C’est dommage, parce que leur trésor, à savoir Sailfish, a une valeur inestimable. C’est, potentiellement, un tueur d’iPhoid qui ne demande qu’une chose pour ravager les marchés, c’est qu’on lui lâche la bride.

  7. oui parce que c’est pas Windows phone qui va faire du mal avec ses moins de 1% de part de marché … un grand visionnaire ce stephen elop!!!

  8. Bon c’est hors sujet, mais Elop était en mission chez Nokia. Son job était de faciliter la reprise par Microsoft (fût-ce en coulant Nokia) et il l’a fait. Si μ$oft a ensuite foiré son activité téléphonie, c’est une autre histoire.

  9. Très étrange comme affaire…

    C’est ouvert à tous, et pas seulement au développeurs, mais avec seulement 1000 appareils, peu de réels développeurs arriveront à mettre la main dessus.

    Ce n’est pas un téléphone qu’il vendent, mais une inscription à un programme, avec le téléphone comme cadeau. Cela leur permet de vendre le téléphone sans garantie. Les discussions sur Mameo.org semblent pointer que c’est une technique de Jolla pour pouvoir avoir quelques Intex AquaFish sur le sol européen, là où Intex ne compte pas les vendre, ni ne peut apporter de SAV.

    Donc, au final, cela permet de remettre en circulation quelques appareils avec Sailfish sur le sol européen, mais sans résoudre les problème actuels:
    * de disponibilité au grand public : toujours pas de téléphone sous Sailfish disponible
    * de manque d’applications : vu que sur les 1000 très peu seront développeur, le store ne supporte toujours pas les applis payante et reste fortement limité niveau API

    Il est très intéressant de voir qu’il y a suffisement de demande pour écouler ce stock dans la journée, mais l’état de l’écosystème Sailfish n’a toujours pas vraiment bougé depuis un an (pas de périphériques disponibles, ni de mise à jour soft pour mettre à niveau les manques de l’interface et des applis par défaut).

    A suivre !

    • Oui, c’est assez étonnant que pour un appareil destiné aux développeurs, ils ne s’assurent même pas que les personnes qui le commandent/participent aient un minimum de compétences pour faire avancer l’OS.
      Bref, depuis hier, je suis développeur…

      Et sur une info d’aujourd’hui, ils se tâtent pour remettre le couvert : « We are now investigating if we can extend the program beyond this. »

      https://cdn.jolla.com/wp-content/uploads/bsk-pdf-manager/SFOS_Community_Program_press_release_May27_2016_FINAL_72.pdf

      • C’est bien ce que je pensais: Ça fait le buzz. Et à moindre frais. C’est de bonne guerre. Cela tombe en plus au moment où les remboursements de la tablette sont tombés, une manière d’éviter une mauvais pub et de tourner la page. On peut leur reprocher ce coup-là, mais perso je trouve que niveau stratégie, c’est loin d’être mauvais.

      • Pourquoi il faut uniquement des développeurs ?
        Si tu veux sortir un produit uniquement adressé à un marché de développeur, c’est un peu se tirer une balle dans le pied.
        Un développeur, c’est toujours utile mais faut pas oublier qu’un kevin peut être très utile en apportant ses commentaires / ses idées sans avoir de besoin de connaissances techniques.
        Jolla, c’est une entreprise avec des gens qui sont payés pour faire le travail et pas un projet communautaire.

        J’ai commandé le jollaC et on verra ce que ça donne.
        C’est pas impossible que je le revende une fois l’avoir testé.

        • Il n’y a aucune raison de faire un téléphone spécifique aux développeurs, bien au contraire, sauf pour se placer sur une niche particulière.

          En revanche, il est courant de faire des séries limitées ou programmes particuliers, afin de faire venir les developpeurs, et leur permettre d’enrichir l’écosystème.
          Et quand je parles de développeur, c’est en général un abus de langage pour désigner tout ceux qui contribuent : applications, patchs, pack d’icones ou de fond d’écran, traductions…
          Enfin, il y a aussi le côté communication, en particulier les bloggeurs.

          Ici ce n’est ni un téléphone grand public (limité à 1000 pièces), ni directement un programme pour l’enrichissement de l’écosystème.
          On dirait vraiment une opportunité pour permettre d’avoir des téléphones Intex sur le sol européen, ou écouler un stock particulier (changement de composants en cours de route chez Intex?).
          Le communiqué de presse ne donne pas toutes les infos sur ce coup là…

  10. On peut espérer que cette opération prépare l’arrivée d’un nouveau modèle. Pas le Turing Phone avec son connecteur et son Ihm propriétaire mais un vrai Jolla. Ou au moins un portage officiel et supporté sur un Android.

    • Un vrai nouveau Jolla est exclu: Jolla a démontré (et compris) son inaptitude à gérer la production d’une plate-forme matérielle. Mais on peut en effet espérer (et c’est urgent) l’apparition de plate-formes tierces officiellement supportées et disponibles en masse.

  11. Il y a eu au moins 10 000 téléphones Jolla vendus en deux ans donc en vendre 1 000 n’est pas très glorieux. On peut quand même espérer qu’il reste au moins un millier de fidèles.

    • Sur le société.com finois on peut voir que Jolla a fait un chiffre d’affaire de 8M sur 2 ans. A 400 euros le Jolla, ils ont du en vendre environ 20 000. Allez 30 0000 si certains l’ont eu moins cher. C’est pas glorieux effectivement.

        • Ben… toi ^^
          Si tu l’as acheté en pré-vente, tu as payé 100 + 300€, ce qui fait 400€, vérifie tes relevés 😉

          Mais oui il n’est pas resté à 400€ trop longtemps, je dirais qu’ils ont produit 30 ou 40000 pièces.

    • C’est bien du TTC, et ça semble légèrement varier d’un pays a l’autre, pour la Belgique : €164.91 \o/

      Hate de voir ce que cela va donner

      • Depuis quelques mois déjà, la vente dans l’union européenne a changé son mode opératoire: Avant, c’était la TVA du pays de la vente qui était imposée, maintenant c’est le taux de TVA du pays de l’acheteur.
        Comme en Finlande le taux de TVA est de 24%, et qu’en France on est à 20%, le prix à payer est de 163.55 €
        Si tu as payé 164.91€c’est que le taux de TVA belge est de 21% 😉

        Le prix hors taxe est indiqué dans la facture: 136.29, frais de port inclus.

    • C’est bien un adreno 304 si l’on se fie aux données de qualcomm.
      Globalement, la différence entre les deux chipset est ténue: l’un est cadencé à 450 Mhz, l’autre 400. Reste que ces données sont les données constructeurs, et peuvent varier pour une raison ou une autre.
      Le 304 est aussi plus récent, on n’est pas à l’abri d’optimisations lui permettant de compenser sa plus faible fréquence.

  12. de mémoire l’intex est prévu à 93€, ça fait une belle différence de prix avec ce jolla C. D’ailleurs le C , c’est pour community ?

    • Bien sûr que non: c’est un Intex, conçu pour le sous-continent indien (d’où le récepteur FM). Mais oui, il est clair qu’une radio DAB+ (assortie de haut-parleurs stéréo évidemment) serait exactement dans la ligne de ce que devrait être un téléphone innovant digne d’être la plate-forme de référence de Sailfish. Noter tout de même que si le DAB/DAB+ est la norme européenne en radio numérique terrestre, la France fait exception en se maintenant délibérément au niveau de l’Antarctique dans le domaine de la RNT. Nostalgie du Secam, sans doute.

  13. Parmi les utilisateurs de Jolla, y a-t-il des joueurs d’Ingress par hasard ? Je n’ai trouvé que des anciens posts a ce sujet et j’aurais aimé savoir si c’était safe maintenant d’utiliser le Jolla pour y jouer.
    Avant visiblement il détectait que ce n’était pas un Android natif et donc on se retrouvait ban, j’ai cru comprendre qu’en changeant un fichier de config de Dalvik, on pouvait s’identifier comme un autre smartphone, mais est-ce que cela trompe vraiment les protections du jeu et peut-on jouer l’esprit serein ?

    • Les apps qui bannissent Jolla sous le prétexte qu’il est rooté ou non natif utilisent en général une méthode aussi rudimentaire que stupide pour détecter l’indésirable: on se contente de repérer l’exécutable « su » dans le dossier /bin. Si vous avez « su » vous êtes fichu dehors, c’est aussi bête que ça.
      Alors je renomme temporairement mon « su » en « sucette » et hop me voilà redevenu un honnête paroissien.
      Ce qui est amusant, c’est qu’il faut être superutilisateur (root) pour renommer su et lui restituer plus tard son nom de baptême.

  14. Je trouve ça extrêmement frustrant et énervant.
    On se démène pour les sortir de l’eau, participation au Kickstarter désastreux de la Tablet, je continue à les soutenir et à espérer mettre la main sur un téléphone mis au gout du jour avec Sailfish, et…
    1000 exemplaires épuisés de suite.
    Et après ça se dit esprit communautaire ? Ils se moquent de qui là ? Franchement, je suis bien dégouté de Jolla. J’attendais avec impatience un projet intéressant à soutenir avec un OS Européen, et ben bye bye Jolla.

    • Les 1000 exemplaires ne sont pas forcément une mauvaise idée: vu le fiasco de la Tablet (~11000 commandées, moins de 1000 livrées ) Jolla n’a pas le droit à une nouvelle erreur, faute de quoi elle perdrait toute crédibilité dans sa capacité à assurer ses commandes. Je pense donc qu’il est préférable de commencer par livrer les 1000 premiers Jolla C, et d’en proposer de nouveau par la suite, un bien vaut mieux que deux tu l’auras 😉

      • Pour qqun qui a fait don de sa contribution Tablet pour soutenir l’initiative, ne pas pouvoir accéder au truc est juste énervant.

        • C’est là qu’ils nous rappellent que ce sont des ex-Nokia : communications calamiteuses, action commerciale douteuses, et choix stratégiques des plus contestables … Et c’est probablement pour ça qu’on fini par les trouver attachants, attachants mais agaçants !

        • oui, je trouve cela un honteux de leurs part de pas avoir fait une premiere vague sur invitation, a destination des personnes ayant preco la tablet…
          (j’ai peu avoir un JollaC donc pas trop a plaindre)

  15. Bien d’accord avec b@ndix400

    Et puisqu’ils ont en vendu 1000 à la vitesse de la lumière c’est bien la preuve qu’il y a une demande. Si demain matin il y avait à nouveau 1000 Inte…Jolla C à vendre ils partiraient aussi vite que les 1000 premiers. My 2 cents.

    A moins que dans l’accord avec Intex, cette dernière se réserve le droit d’acceder au marché européen ?

    Et quid du coté de Fairphone ? Jolla nous annonce un possible accord et puis plus rien 🙁

    • Fairphone vient de finir de livrer ses précommandes et a communiqué dessus. Ils ont, (fairphone 1 et 2 cumulé) vendu plus de 100 000 appareils. Cela commence à compter, tout de même.
      Je pense qu’on en saura un peu plus d’ici à quelques temps.

      Pour le Turing Phone par contre, ça sent le silence radio depuis un peu trop longtemps.

      En fait, je pense que Jolla est surtout « vacciné » sur les contraintes de construction d’un téléphone. C’est un métier à part, et ils ne sont certainement pas les mieux armés pour proposer quelque chose de différenciant aux yeux des consommateurs… Bon, on peut toujours se poser la question sur leur business plan, qui est quand même un poil flou. Mais au final, l’Europe de l’ouest n’est certainement pas le marché le plus porteur pour eux, tout du moins maintenant.

  16. Le problème c’est qu’aujourd’hui même si on veut faire connaitre le système d’exploitation sailfish il n’y a aucun appareil de disponible même jolla semble avoir arrété la production de son smartphone, bref beaucoup d’annonce puis silence radio …

  17. Bonjour,
    Nouvelle disponibilité aujourd’hui à 13h. Un peu trop tard pour moi, je me suis acheté un Meizu Pro 5 pour le flasher sous Ubuntu Touch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*