Lettre ouverte de la Hildon Foundation à Jolla : « Merci, mais non merci »

Qu’est-ce que la « Hildon Foundation » ?

La « Hildon Foundation » s’est créée suite à la décision de Nokia d’alléger ses coûts depuis l’alliance avec Microsoft et l’exclusivité Windows Phone, en ne laissant pas mourir la communauté Maemo / MeeGo, mais en aidant au transfert de données des serveurs de Nokia vers ceux de la Hildon Foundation. [Nokia prend en charge la migration de maemo.org]

Pour ce faire, la Hildon Foundation a récemment lancé un appel aux dons pour pouvoir mener à bien cette mission et ainsi préserver tous les échanges de la communauté Maemo.org. [Utilisateurs de maemo.org, la « Hildon Foundation » a besoin de vous !]

Que réclame la Hildon Foundation à Jolla ?

Toujours à la recherche de dons, la Hildon Fondation a écrit une lettre ouverte à Jolla : Open Letter from the Hildon Foundation to Jolla.

La Hildon Fondation félicite Jolla pour la présentation qui s’est déroulée au Slush 2012 et admire le travail effectué, qu’ils ne pensaient pour la plupart pas possible.

C’est dans la logique que Maemo est le pionner des systèmes d’exploitation libre et communautaire, que la fondation propose un rapprochement.

Cependant, la fondation ayant besoin d’argent pour l’entretien des serveurs et l’hébergement, demande à Jolla de devenir un partenaire financier et de travailler ensemble, proposant, s’il le faut, de créer un forum communautaire autour du système d’exploitation Sailfish.

La fondation continue sa lettre en mettant à plat toutes les aides que la communauté Maemo.org a apporté dans le passé et compte bien avoir une aide quelconque de Jolla.

Jolla n’a pas tardé à répondre et est bien clair sur ses positions.

La réponse de Jolla :

En effet, Jolla veut bien d’une amitié mais explique qu’il est facile de la réclamer, s’avançant sur le fait qu’ils veulent bien partager un devoir de mémoire sans pour autant être allié.

Jolla participe déjà financièrement aux projets Mer et Nemo Mobile qui ont un budget très petit, dont le travail sert à la création de Sailfish OS… des petits moyens pour créer quelque chose de grand.

Jolla termine sa lettre sur le fait qu’ils désirent être des pionniers et de vouloir faire les choses de manières différentes, créer l’avenir.

Conclusion :

On comprend bien que Jolla, formé d’ex-employé(e)s et ingénieurs de Nokia, ne dénigre pas son passé, mais souhaite passer l’éponge sur une période formidable qui s’est fini avec une couteau sous la gorge. Jolla veut aller de l’avant, innover, se faire remarquer, devenir une nouvelle façon de penser et de faire.

Dans la vie, il faut aussi savoir oublier son passé pour mieux évoluer… Trouvez-vous la démarche de la Hildon Foundation bonne et justifié ? Que pensez-vous de la position de Jolla sur cette proposition ?

Source

A propos de nsuffys

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N9 / N950 et N900. Responsable du NRA BLE59.

8 commentaires à propos de “Lettre ouverte de la Hildon Foundation à Jolla : « Merci, mais non merci »

  1. Un échange qui met « la question Maemo » sur le devant de la scène, assurément. Faut-il y arrêter avec Maemo (dont sa v6 « MeeGo Harmattan ») et tout mettre sur Sailfish ou bien continuer les deux projets ?

    Pour ma part, je choisis la 1ère option. J’estime que Maemo (et MeeGo aussi donc) ont fait leur temps et que l’avenir est aux espadons ;) . Le N900 et le N9 appartiennent au passé (le premier plus que le second) contrairement au Jollaphone qui arrivera ces prochains mois. On ne peut pas bâtir l’avenir sur un N900 au hardware dépassé qui va bientôt souffler sa 4ème bougie.

    La proposition de la Fondation Hildon se résume à faire vivre un OS du passé qui n’ira plus officiellement sur aucun nouvel appareil. Jolla n’est pas dupe et a bien fait de vouloir garder ses billes pour son Sailfish OS du futur que l’on verra sur pleins d’appareils, lui.

    • Personnellement, j’ai fait une donation à la Hildon Foundation dans l’esprit de ne pas perdre les tutoriels, les tests d’apps et les échanges entre dev’ et lecteurs etc…. Mais il est vrai que tout reprendre de Nokia pour s’en occuper eux même, ça va durer un temps. Je dois être l’un des rares a encore m’amuser avec mes N900. Et il ne faut pas se voiler la face, mais on entend aussi beaucoup moins parler du N9 et de ses bidouilles etc…

      En gros, il serait dommage de tout perdre (imaginer son N900 disant que les dépôts n’existent plus me fait un peu mal…), mais Jolla doit se focaliser sur Sailfish et ils ont du travail !

      Je trouve aussi la façon de faire de la Fondation Hildon un peu trop osée… Ça pouvait se négocier en discrétion.

      • + 1 je confirme que Jolla a fait le bon choix.
        je pense que tout le monde le sait, cela ne sert a rien de ressaser le passé il faut aller de l’avant pour reussir!

        ancien possesseur du N900 j’ai aimé passé du temps sur maemo mais là c’est fini. cela restera un grand et bon souvenir pour ma part ^_^

      • Bof bof… Les développements (applications + CSSU/améliorations diverses de l’OS) représentent un travail de titan. Dans sa grande majorité, ce travail est réutilisable (moyennant sans doute quelques adaptations) pour Sailfish. Il serait plus que dommage de tout perdre par manque de soutient financier.
        Je ne dis pas que Jolla a mal fait de dire non… dans un premier temps. Mais j’estime qu’il y a beaucoup d’enseignement à tirer de l’aventure Maemo/Meego. Comment vivre sans son passé? On ne peut pas renier ses racines! Par conséquent il serait de bon goût de la part de Jolla d’héberger directement sur ses serveurs l’infrastructure nécessaire au bon fonctionnement de la Hildon Foundation (voir même de remplacer totalement la Hildon Foundation) à partir du moment où son chiffre d’affaire (et surtout ses bénéfices) le lui permettront.

        @Jiraya973: le N900 est peut-être un ancêtre pour toi mais c’est toujours mon téléphone car à l’heure actuelle je te met au défit de me proposer un appareil avec les mêmes fonctionnalités. Rien que pour trouver un appareil avec un clavier physique et un émetteur FM intégré… Bon courage!!

        • Je suis d’accord avec toi sur tout.
          Et d’ailleurs en parlant du N900 je pense que tous ceux qui ont eut ce mobile et qui ont su l’utiliser à son maximum seront sur la même longueur d’onde.

          Je n’est trouvé AUCUN autre mobile capable de remplacer mon N900, meme pas le tant vanté N9 (que je possède) ne l’a pu, pour moi il ne sera jamais l’égal du N900 (que j’utilise en tant que second mobile) qui n’a pas de limite.

          Pour finir j’espère que Jolla nous donnera un OS aussi ouvert et façonnable que Maemo 5 et qu’il ne suivra pas la mode du tout tactile (je veux un clavier azerty physique!!!), en bref un N900 évolué.

        • Salut fonx2,

          je n’ai jamais dis que le n900 est un ancêtre! bien au contraire je le regrette encore aujourd’hui ( j’ai perdu mon n900 lors d’un déménagement )

          je dis juste qu’il faut tourner la page, comme tu le dis en effet on ne peux pas renier ses racines et je suis d’accord, mais Jolla à déja beaucoup de boulot et ne peuvent pas se permettent de s’en rajouter inutilement.

  2. Tiens, pourtant j’y croyais. Je pensais naïvement que Jolla participerait, dans une certaine mesure.

    A la réflexion, c’est vrai que Jolla n’a rien a gagner de cette participation, si ce n’est de rassembler des utilisateurs, des développeurs et bidouilleurs. Ce qu’ils peuvent de toutes façons faire de leur côté le jour où ils démarrent. Et ils n’ont pas besoin de s’encombrer d’un boulet que représente un site comme Maemo.org qui est quelque chose d’assez gros, tout de même.

    C’est vrai que ça va faire mal le jour ou Maemo.org (et surtout TMO) disparait, c’est une source tellement énorme de connaissance pour les possesseurs de N9 / N900 et plus anciennes NIT. Ca va accélérer la disparition de ces smartphones.

    Quoi qu’il en soit, mon cher N9, je vais le faire durer … un MAX !! Même si je risque bien d’être dans les premiers à acheter un Jolla phone…

    • « A la réflexion, c’est vrai que Jolla n’a rien a gagner de cette participation, si ce n’est de rassembler des utilisateurs, des développeurs et bidouilleurs. »

      Même pas. Sailfish est la suite naturelle de Maemo bien connue des fans de Maemo et les utilisateurs, développeurs et bidouilleurs de maemo.org sont déjà sûrement tournés vers Jolla et son espadon (ou le seront encore plus quand le SDK et les devices Sailfish seront là). Ce que Jolla avait à y gagner, ils l’ont déjà.

      À la limite la seule chose qu’ils leur reste à faire, c’est un genre de « talk.sailfishos.org ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>