Marc Dillon et Stefano Mosconi parlent de Jolla

Nous sommes passé totalement à côté de cette interview, très intéressante par ailleurs de Marc Dillon et Stefano Mosconi, qui parlent de ce que Jolla peut apporter.

Pour se rattraper, la voici, accompagnée de la transcription.

Qu’est ce qui s’est passé aujourd’hui ?

Marc Dillon: aujourd’hui nous sommes devenus «public» en annonçant Sailfish UI. Nous lançons aussi le système d’exploitation Sailfish et le SDK Sailfish.

Qu’est ce qui rend Sailfish différent des autres OS ?

MD: Sailfish a un modèle de contribution ouvert, ce qui autorise aux partenaires d’intégrer leurs services pour aider leurs propres buisness-models. Il intègre aussi une IU totalement géniale et fun, qui est rapide, simple à utiliser et qui permet aux utilisateurs de faire plein de choses en même temps avec le multitâche véritable. C’est un nouveau paradigme pour les interfaces mobiles.

Au mindtrek, vous aviez annoncé que Jolla allait pouvoir se différencier avec un Smartphone vraiment intelligent. Qu’est-ce qui fait que Sailfish est plus intelligent que ce qui se trouve actuellement sur le marché ?

MD: Nous avons introduit beaucoup d’innovations, tant sur l’interface que sur l’écosystème pour permettre aux utilisateurs d’être très efficaces. Par exemple, l’interface peut-être utilisée de manière aveugle, uniquement en se basant sur les feedbacks, tels les vibrations ou les sons.

Stephano Mosconi: Vous pouvez aussi interagir avec les applications déjà lancées sans avoir à retourner dans celles-ci.

MD: Le but est d’avoir un minimum de transitions pour faire les choses de manière très rapide et facilement. Et la rapidité n’est pas que la rapidité d’exécution, mais aussi et surtout la rapidité à faire une tâche.

Donnez moi un exemple d’interactions que vous trouvez vraiment ennuyeux avec les autres appareils actuels.

SM: Sur Android par exemple, quand vous minimisez une application, elle est gelée. Vous devez alors retourner dans l’application pour pouvoir vois en servir. Dans Sailfish, les applications lancées sont toujours en train de s’exécuter et vous pouvez interagir avec elles sans avoir à entrer dedans.

MD: J’aime avoir des applications toujours disponibles, par exemple pour passer un coup de fil rapidement sans à y rentrer et ressortir. Le lecteur de musique est toujours en train de jouer de la musique quand je ne suis pas au téléphone, donc les commandes permettant de mettre en pause directement depuis l’écran d’accueil sont très pratiques et je peux mettre la musique en pause sans à avoir à entrer et ressortir d’une application, ou à être dans un certain endroit du téléphone.

L’idée c’est que toute application est toujours là, disponible, dans le même état où vous l’avez laissé, comme un bureau, où vous mettez vos affaires et que vous retrouvez au même endroit, et que vous nettoyez peut-être une fois par semaine ou par mois. C’est une des essence et des choses les plus intelligentes [de Sailfish], la capacité à être efficace et interagir avec les applications.

Aujourd’hui nous avons vu l’annonce de Sailfish, quand est-ce que nous verrons des appareils ?

MD: Les appareils seront annoncés, et normalement distribués, avant l’été 2013. Nous annoncerons les spécificités de l’appareil durant [le premier quart] de 2013. Nous étions focalisés sur Saifish OS et vous avez probablement vu que sur scène, [les ingénieurs tenaient] des dizaines de puces et matériels différents sur lesquels Sailfish tourne déjà.

En fait, nous recevons une plaque de développement, nos ingénieurs passent la nuit dessus et le lendemain, Sailfish tournait déjà dessus. C’est l’un des avantages que nous avons réussi à obtenir, surtout quand nous discutions avec un partenaire.

SM: Exactement. Nous allons en voir un et nous lui disons «Donnez moi votre matériel, et demain, nous vous montrons Sailfish qui tourne dessus», et il l’ont fait, et nous l’avons fait aussi. Et le lendemain ils nous demandent [quand même] «Vous avez vraiment fait ça ?»

Quels sont les sites que je devrais consulter pour avoir plus d’informations à propos de Jolla?

Jolla.com ! Facile, et sailfishos.org, qui a été lancé aujourd’hui.

A propos de Sfiet_Konstantin

Développeur Qt, fan du N950 et du N9, et ayant un regard critique dans le monde de la mobilité et leurs interfaces graphiques, j'ai aussi été stagiaire chez Jolla durant l'été 2013.

2 commentaires à propos de “Marc Dillon et Stefano Mosconi parlent de Jolla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>