Principaux points de l’interview de Stefano Mosconi par la communauté Jolla Italia

Stefano_Mosconi_JollaStefano Mosconi, CTO de Jolla, a répondu aux questions de Jolla Italia, le 26 juillet 2013,  le tout en Italien. Cet article reprend les principales informations sur l’état d’avancement du développement logiciel et matériel ainsi que la vision sur le long terme. Vous pouvez consulter l’interview en Italien sur la page Facebook de Jolla Italia : « Incontro con Stefano Mosconi con intervista …in italiano!! 26 Luglio 2013« .

Dans le futur, le terminal pourra être mis à jour comme c’est le cas actuellement pour le Nokia N900 avec le CSSU de Maemo.org. Stefano précise que beaucoup d’employés de Jolla sont actifs dans la communauté.

Jolla travaille actuellement sur les performances, corrections de bugs, une nouvelle interface pour le lecteur multimédia ainsi que l’interface d’autres applications pour créer une expérience utilisateur encore plus poussée que celle de MeeGo-Harmattan sur le Nokia N9.

Certains ont remarqué des ressemblances avec l’Huaweï Ascend P6 (le plus fin smartphone sur le marché). Il faut savoir que les personnes de chez Infinity* qui travaillent sur le smartphone Jolla travaillent aussi pour Huaweï et ont une expérience dans le domaine du design depuis plus de 10 ans.

L’interface de Jolla se voudra propre, simple et définie sans pour autant bloquer l’utilisateur qui pourra personnaliser l’interface, par exemple, en changeant les icônes.

A propos du clavier physique, Stefano ne peut pas dire s’il sera produit, ni s’avancer sur les solutions techniques qui pourraient être utilisées. Cependant, Jolla prend en compte la forte demande et les besoins de la communauté.

L’interface de Sailfish OS n’est pas open source car elle représente la vision de l’entreprise et veux se différencier d’autres projets comme Nemo* aussi basé sur Mer*.

L’idée de l’Other Half est venue au début de la création de Jolla grâce au designer en chef, qui est aussi l’un des fondateur de Jolla. L’idée est de donner la possibilité à l’utilisateur d’avoir un appareil toujours à jour en ajoutant des fonctionnalités au fil des ans, sans changer de terminal.

Par rapport au marché actuel des smartphones, Jolla veut se différencier en ne proposant pas un système autant verrouiller qu’iOS et non plus en faisant la course aux performances comme le terminaux Android qui sont en fait quasiment tous identiques, toujours plus de RAM, de coeurs… Jolla mise sur son écosystème, l’expérience utilisateur.

Après la mise en vente du terminal Jolla sur le marché, Jolla proposera son aide pour que d’autres fabricants puissent facilement adopter Sailfish OS sur leurs smartphones.

Jolla a différents accords avec des petits opérateurs locaux comme DNA pour la Finlande, mais avec le temps, la croissance et la présence sur le marché, Jolla sera toujours en mesure de signer de nouveaux accords avec les principaux opérateurs de téléphonie.

Stefano serait heureux qu’il soit possible de porter officiellement Sailfish OS sur le Nokia N9, lui qui est très attaché à ce terminal et qui a travaillé chez Nokia depuis 2005, mais il n’y a aucun accord entre Nokia et Jolla dans ce sens.

Le système de données cartographiques sera fourni par une société externe qui n’est pas encore dévoilée.

Pour ce qui est des applications Android, n’importe quel *.apk pourra être lancé sous Sailfish. Le magasin comprendra des applications approuvées pour fonctionner parfaitement avec Sailfish OS, l’utilisateur pourra aussi télécharger un *.apk et l’installer, sans modification, grâce à Dalvik. Toutes les applications présentes dans le magasin seront testées et approuvées par Jolla.

Jolla prévoit de démarrer avec 1000 applications testées et certifiées pour la compatibilité dans chaque marché, selon les exigences et besoins qui sont différents suivant les pays. Bien entendu, le nombre d’applications grossira avec le temps, mais les premières applications seront les plus importantes pour ainsi éviter d’en proposer des inutiles.

L’USB OTG est possible côté logiciel car les pilotes Linux sont utilisés, mais Stefano ne sait pas si le côté matériel suit…

Pour ce qui est de fermer une application, on pourra le faire après un appui long sur la vue multitâche mais aussi en faisant un glissé vers le bas lorsqu’on utilise l’application.

Liens :

Jolla & Infinityhttp://infinity.fi/?portfolio=jolla
Nemo – Mer Wiki : https://wiki.merproject.org/wiki/Nemo
Mer Project : http://merproject.org/

PS : La communauté Jolla Italie sur Facebook et celle de Twitter est différente.

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

40 commentaires à propos de “Principaux points de l’interview de Stefano Mosconi par la communauté Jolla Italia

  1. J’aime bien leur placement dans le marché, cette interview le montre bien. J’ai juste un peut peur qu’ils soient allergiques aux boutons physiques comme les autres constructeurs.

  2. « L’interface de Sailfish OS n’est pas open source car elle représente la vision de l’entreprise et veux se différencier d’autres projets comme Nemo* aussi basé sur Mer* »
    Nooooo.. You were the chosen one!
    Pourquoi ils font ça? Quel dommage! Ils viennent de supprimer tout l’intérêt du produit pour moi. Quelle mauvaise nouvelle.

    • Ça reste compréhensible et ce n’est pas si grave que ça. Nemo Mobile pourra surement faire tourner les applications de Sailfish OS. En tout cas, la communauté y travaillera. Nemo Mobile étant entièrement open-source, on pourra toujours s’amuser avec 🙂 Il ne faut pas oublier que Jolla n’est pas la croix rouge, il faut bien qu’il se réserve certaines choses, sinon ils auraient du mal à exister dans ce monde féroce.

    • Un début de réponse lors de la conférence Akademy 2013, à 16’10 » : http://www-ftp.lip6.fr/pub/X11/kde-applicationdata/akademy/2013/videos/Vesa-Matti_-_Qt,_Open_Source_and_Sailfish_OS.webm

      Si je comprends bien, il dis qu’il leur faut d’abord sortir le produit avant de publier le code de l’interface, pour éviter que quelqu’un ne leur prenne et sorte un produit avant eux. Il dis aussi qu’il ne peut pas dire quels composants seront ouvert pour le moment. (c’est une traduction bien approximative, je vous laisse regarder le passage pour voir comment vous le comprenez).
      Enfin, il dis que les composants QML Silica seront dispo sous license BSD.

      Sachant que Mer et Nemo sont déjà disponibles, il ne restera donc sûrement plus grand chose de fermé à terme.

    • Complètement d’accord avec Nicolas. Jolla n’est pas la Croix Rouge. Sinon ça ferait longtemps que le N9 serait déjà sous Sailfish. Il faut bien qu’ils gardent de quoi avoir une plus value. Pour l’instant la seule plus value qu’il peuvent avoir sont les Other Halves pour le hard et cette Scroll UI pour le soft. Après la Scroll UI de l’OSpadon peut très bien à l’avenir être reconditionnée comme l’équivalent de la « stock interface » des Nexus sous Android. Chaque constructeur Sailfish (peut-être même Jolla) proposerait alors son interface custom à la HTC Sense ou encore à la Samsung Touchwizz.

  3. Heureux de voir que les applications Android seront testées avant d’être intégrées dans le magasin.

    La réponse sur la cartographie est bizarre. Pourquoi dire qu’il y a aussi garmin et Tom-Tom en plus de here ?

    J’ai bien aimé lire que les pré commandes étaient aussi pour savoir sur quels marchés ils devaient se concentrer. J’imagine que cela permet de se focaliser sur les apps les plus utilisées dans ces marchés et surtout de pouvoir plus facilement négocier avec les opérateurs. J’aurais bien aimé savoir s’ils avaient été surpris, en particulier par la forte demande en Europe

    • Oui la réponse pour la solution cartographique est étrange. Sans vouloir rentrer dans les rumeurs, lorsque Jay Montano de MyNokiaBlog a été invité par la maison mère de Nokia, Jolla lui a souhaité la bienvenue en Finlande. Jay a alors demandé où se trouvé Jolla et la réponse s’est faite avec HERE Maps… Pour moi, ça reste étrange que Jolla utilise HERE vu le nombre de services qui proposent cette fonctionnalité. Sont-ils encore nostalgique de Nokia ou est-ce un clein d’oeil ou un hasard… J’ai hâte d’avoir la réponse 🙂

      Le tweet en question : https://twitter.com/JollaHQ/status/360063095521017857

      • Ce que je comprends, c’est qu’ils sont en train de créer l’application de gestion des cartes. Mais il ne pas encore quel sera le fournisseur des cartes, il cite juste les principaux fournisseurs

          • Le problème d’Open StreetMap, et le seul problème, c’est que c’est gratuit ; les clients risquent de ne pas faire confiance… avoir un contrat, quitte à payer, c’est plus rassurant.

            L’idée est donc de faire appel à une entreprise qui va garantir un résultat par contrat.

            (Comment garantir quoi que ce soit, légalement, avec OpenStreetMaps s’il n’y a personne de concret en face ?)

      • OSEF totalement. La cartographie est un faux problème. Il n’y a qu’à récupérer l’APK de la version Android de Google Maps et on a déjà une très bonne solution de cartographie. Jolla peut donc économiser ses deniers consacrés à la cartographie pour faire des Other Halves. Merci Alien Dalvik ! 🙂

    • Pour commencer, il y a l’alimentation. Selon que tu y connectes un hôte ou périphérique, dans un cas c’est lui qui t’alimente (genre branché sur ton PC), dans l’autre cas c’est toi qui l’alimente (une clé USB par ex).
      Ensuite, il y a semble t’il des contraintes sur la puce derrière qui doit savoir comment gérer les échanges pour définir qui est le maître (en gros), mais c’est quand même de plus en plus répandu sur les composants mobiles donc ça m’étonnerai qu’ils aient des problèmes avec ça.

    • Il faut garder les pieds sur terre, Jolla n’a pas les capacités d’une boite comme Nokia. Ils font déjà un travail énorme et ça prendra du temps avant que les rêves se réalisent. Le N900 avec Maemo était l’un des smartphones les plus ouvert du marché, Jolla avec Sailfish OS va encore plus loin, ça, je ne l’oublie pas et je vais me régaler 🙂

      PS : Si les gens étaient vraiment intéressés par du full open source, Nemo Mobile aurait du succès… c’est totalement le contraire :/

  4. « L’idée est de donner la possibilité à l’utilisateur d’avoir un appareil toujours à jour en ajoutant des fonctionnalités au fil des ans, sans changer de terminal. »

    dites moi si je me trompe, mais qui dit plus de fonctionnalité dit besoin de plus de puissance (perf etc)! or si le terminal ne change pas et sachant que les specs sont ce qu’elles sont, comment satisfaire l’experience utilisateur avec un phone de plus en plus lent (surtout en multitache)?

    je suis dubitatif quant à la capacité du telephone à pouvoir réaliser toutes les pseudo-promesses que l’entreprise annonce: les others lifes avenirs (objectif photo, clavier, flash…) necessiterons des ressources importantes!!

    bref, wait and see

  5. « Jolla proposera son aide pour que d’autres fabricants puissent facilement adopter Sailfish OS sur leurs smartphones »

    Sa veut dire qu’on aura des lg, Samsung sur sailfish os ?

    • Zopo, un fabricant chinois, proposera un smartphone sous Sailfish OS, en Inde. Samsung développant Tizen et LG ayant racheté WebOS, ça m’étonnerait qu’ils soient de la partie. A voir pour les autres marques comme Huawei, ZTE, Oppo…

  6. « A propos du clavier physique, Stefano ne peut pas dire s’il sera produit, ni s’avancer sur les solutions techniques qui pourraient être utilisées. Cependant, Jolla prend en compte la forte demande et les besoins de la communauté. »

    Ne pas jouer la carte des Other Halves à fond = se tirer une balle dans le pied. « Les cons ça ose tout et c’est à ça qu’on les reconnait » et Jolla n’est pas assez stupide pour le coup. 😛

  7. C’est vraiment, vraiment dommage qu’ils aient choisi une interface fermée… surtout après avoir longtemps refusé de le dire, sous entendant qu’elle serait sous licence libre dans certains tweets. Sur ce coup, ils me déçoivent réellement.

    Donc porter Sailfish sur le N9 risque d’être très difficile, ça pourra certainement pas se faire légalement, il faudra récupérer les exécutables sur un Jolla et les transférer sur le N9. Autant dire que c’est loin d’être gagné…

    • Perso, pour mes N9, je préfère en mettre un sous Nemo Mobile qui aura la nouvelle interface GlacierUI et des choses en commun avec Sailfish OS. Pour ce qui est du portage, ça sera au bon vouloir de la communauté.

      • le bon vouloir de la communauté il a bon dos a force. Sailfish sera porté quand les n9 seront tous morts. Je passerais pas sous un autre os tant que mon n9 marchera a moins d’en porter 1, nemo pourquoi pas. Mon probleme c’est plutot de voir comme nokia s’est foutu de notre gueule avec MeeGo et l’equipe qui gere sailfish sait que c’est nous, les meego/maemo-peoples qui lanceront l’os. Ils ont pas le niveau pour concurencer ios, wp ou ubuntu en terme de publicité, ils ne leur reste que le bouche a oreille et si on a rien a montrer c’est mort pour la pub gratuite.
        L’autre truc qu’ils doivent prendre en compte c’est que s’ils demarrent pas sur les chapeaux de roues ils se feront damer le pion par ubuntu et firefox qui ont l’avantage d’etre deja ancrés dans l’esprit des gens… Je crois que pour moi ca va se terminer sous un huawei et je suis bien content de pas avoir preco.

        • « Mon probleme c’est plutot de voir comme nokia s’est foutu de notre gueule avec MeeGo et l’equipe qui gere sailfish sait que c’est nous, les meego/maemo-peoples qui lanceront l’os. »
          Nokia a bien annoncé que le N9 était le premier et le dernier Meego, donc fallait pas s’attendre à beaucoup de support de ce côté (dans le contexte de l’abandon de symbian et le passage vers du tout WP).
          Quand à Jolla, l’image pour le N9 ils l’ont déjà (ils ont fait tout leur développement sur le N950 qui doit pas différer de grand chose), le problème c’est juste qu’ils n’ont pas le droit de la diffuser sur N9 car ils n’ont pas les accords de Nokia. Et c’est sûrement pas une bonne idée d’attaquer Nokia frontalement en les diffusant.
          Après je suis plutôt d’accord que les adeptes maemo/meego voir symbian (pour ceux qui n’ont pas eu la change d’avoir un N900/N9 comme moi) devraient bien aider à faire connaître le système auprès des gens. Mais il faut croire qu’ils comptent plus sur ceux ayant fait la précommande et qui vont donc avoir les premier Jolla que sur ceux qui le flasheront sur un autre téléphone (quel est leur intérêt de fournir gratuitement un OS pour un téléphone sur lequel ils ne touchent rien ?). Si je comprends bien leur stratégie, leur objectif est de mettre Sailfish dans la nature sur LEUR téléphone, puis ensuite de continuer de l’ouvrir (Mer, Nemo et Silica au minimum), ce qui parait cohérent. Ça permet d’associer l’OS avec la marque Jolla et leur téléphone.

        • Le n9 ils ne peuvent pas trop, ils vont pas perdre de temps à maintenir un appareil de Nokia qui a cassé le bidule, alors qu’on leur demande de mettre toutes leurs forces dans Jolla. Imagine une nouvelle boite, Jolla, qui paie des ex-nokia pour faire le travail de nokia…Donc oui la communauté ou pas de Sailfishos sur n9.

          Pour le reste, entièrement d’accord avec toi, oui ce n’est pas gagné, effectivement Ubuntu et Firefox sont une grosse concurrence, (inattendue à l’époque de la création de jolla, Ubuntu bien trop cher pour un prototype, Firefox trop html5, mais très intéressant pour les constructeurs pour les raisons que tu cites, – la renommé -. Jolla reste abordable à ma limite personnelle d’euros pour un tél qui ne sert qu’à faire ch… les copains par sms et twitter :). Ca reste de bêtes téléphones qui n’ont rien d’intelligent), et pleins de boites ne passent pas le cap des 3 ans. Mais ça hein…

          IOS WP Android Tizen Firefox Sailfishos Blackberry 6 milliard d’habitants ça fait pas tant d’OS que ça et personnellement déjà 4 que je n’aime pas.

        • « Je crois que pour moi ca va se terminer sous un huawei et je suis bien content de pas avoir preco. »

          Tiens, un possesseur de N9 qui n’a pas aimé, c’est rare ! Bonne route à toi dans la communauté Android alors.
          Tu rechangeras peut être d’avis quand un vrai « meego/maemo-peoples » leur fera de la pub gratuite en te montrant son Jolla Phone 😉

        • Je me suis certainement mal exprimé, je veux que jolla marche mais je vois le mur se rapprocher, des n9 on en croise pas des masses, des flashés encore moins, y a pas de manque a gagner que de laisser fuiter, ils protegent rien la, a moins que l’os ne soit pas stable et qu’ils cachent quelque chose…?

          j’espere sincerement que mon n9 tiendra jusque la mais j’espere ne pas retomber sur un phone mort né.

  8. J’espère qu’on aura des others half en cuir, imitation bois, carbon etc sa donnerais au smartphone un coté classe bref on est en Août 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*