Sailfish UI, enfin un véritable multitâche

Voici la première vidéo de Jolla, annonçant Sailfish UI.

Le premier contact avec Sailfish est un choc pour un utilisateur du N9. Un changement radical d’idée a été opéré, même si l’on retrouve le multitâche, qui a été encore étendu.

Mais concentrons nous d’abord sur l’interface en général. Dépouillé au maximum, celle-ci ne contient plus de boutons avec des contours. À la place, les éléments d’interactions sont simplement représentés par une ligne de texte, un peu comme Windows Phone. Dépouillé et propre, l’interface est claire.

L’interface s’articule autour d’un système de « scrolling » vertical. Depuis l’écran de démarrage, sur lequel des notifications peuvent être affichées, en scrollant vers le bas, on découvre la barre de status, puis le multitâche. En dessous, se trouve un lanceur rapide avec quatre icônes. En scrollant encore, on découvre les lanceurs de toutes les applications.

Le scrolling vertical est aussi présent dans les applications, pour, par exemple, découvrir un menu de partage dans la galerie, ou découvrir des options supplémentaires.

L’innovation ultime de Jolla Sailfish réside dans le multitâche véritable. Les vignettes affichent un résumé des applications lancées, les transformant en des sortes de widgets. L’application appel affiche par exemple les appels manqués, et le lecteur de musique, la pochette du morceau actuel.

Tout cela n’est pas bien loin d’un N900, N9 ou BB10, mais Jolla apporte quelque chose de plus, quelque chose de bien intéressant et que personne n’a encore exploré. En dessous des vignettes de certaines applications, on peut y trouver deux icônes, comme par exemple « lecture » et « morceau suivant » pour le lecteur de musique. Ces icônes représentent des actions déclenchables par « swipe » gauche ou droit sur la vignette. On peut donc intéragir sur les applications lancées sans les maximiser / minimiser. La vidéo montre par exemple un appel en cours, où on peut raccrocher directement depuis la vignette.

Il s’agit donc d’un multitâche vrai, où on peut intéragir avec celles minimisées.

Sailfish intègre aussi d’autres fonctionnalités, tel un système d’ambiance, où l’image de fond crée un thème adapté. La démonstration live a montré qu’on pouvait choisir une image d’un foyer (des braises) pour que le thème passe d’un bleuté à un rouge chaleureux. Le thème, plein de transparence et d’effet de verre est aussi très joli. Même si on peut dire qu’il prend inspiration sur Windows Phone, ou peut-être BB10 ou encore MeeGo, ces effets, très réussis, ne ressemblent à rien de connu.

L’OS est encore à son début, et on n’a pas découvert toutes les fonctionnalités. Je suis par exemple curieux sur le système de notifications et de flux, ou sur la forme des icônes, mais on voit qu’il y a de l’innovation.

Personnellement, malgré les différentes interrogations que j’ai, je dis waou ! C’est tout simplement génial et j’ai hâte de le voir en action et de toucher le prochain téléphone Jolla.

A propos de Sfiet_Konstantin

Développeur Qt, fan du N950 et du N9, et ayant un regard critique dans le monde de la mobilité et leurs interfaces graphiques, j'ai aussi été stagiaire chez Jolla durant l'été 2013.

9 commentaires à propos de “Sailfish UI, enfin un véritable multitâche

  1. Meme avis, je trouve le peu qu’on a vu pas mal et ça donne vraiment envie de voir la suite et le smartphone qui va porter l’OS.

    On a des infos sur le smartphone, une date, le partenaire pour la partie hard, des caractéristiques ou un cahier des charges…

  2. Je suis d’accord, le peu que nous a montré Jolla semble très prometteur et la disparition des boutons, souvent mal placés, répond aux différentes tailles d’écran des smartphones et de leur accessibilité à une seule main.

    Aussi, j’attends des infos sur les flux de notifications, l’intégration des différents comptes (facebook, twitter, linkedin, gtalk, etc.), le type de clavier, le copier/coller, la recherche universelle, etc.

    Tellement de chose à voir avant de tirer des conclusions. Pour ce qui est du terminal, ce n’est pas pour moi l’essentiel, il sera forcément dans l’ère du temps et l’essentiel est que le tout soit fluide et utilisable en multitache, peu importe qu’il ai 1 ou 2 coeurs ou même 8…

    • Pour tout ce qui est flux, notifications et autres comptes unifiés, nous n’avons pas encore d’informations. Mais ça sera pour bientôt je pense. Ils se sont uniquement concentrés sur l’IU ici.

    • Je viens de voir la démonstration de cette après-midi (très frustrante d’ailleurs sur le contenu), et il est vrai que la nouvelle UI à l’air suffisamment fluide et sexy. Un nouveau type de swipe qui rend l’OS très intuitif et intéressant. Et encore un bol d’air frais venant de la communauté libre et des possibilités de création qu’elle offre. Visiblement de nombreuses applications android seront compatibles quasi-directement. Ce qui rend l’offre applicative sur le mobile intéressante. Du moins pour ceux qui sont toujours -pas toujours légitimement- à la recherche de toujours plus d’application. Personnellement, j’espère seulement qu’il y en aura suffisamment et qui ont une vraie utilité, que l’OS offrira d’origine ce qu’il faut pour une utilisation quotidienne. On peut faire confiance à la communauté, nul doute à avoir.

      Mais je rejoins aussi la question des infos sur les flux de notifications, l’intégration des différents comptes (facebook, twitter, linkedin, gtalk, client mail, etc.). A la sortie du N9, cette faculté était mise en avant, or là ce n’est pas le cas. Ce qui semble vouloir dire que sur ce point là ce ne sera pas égal à MeeGo version Harmattan. Choix de Jolla? Brevets de Nokia? Future surprise? On devrait en savoir davantage les jours suivant. Parce que mine de crayon, c’est quand même une fonction extra. Et le trois panneaux du N9 tombaient tellement sous le sens…

      Ensuite, je ne suis pas d’accord s’agissant du terminal. Non tant sur le nombre de coeurs ou l’horloge, mais plutôt en terme de capacité. Bon multitâche ok (et c’est une excellente nouvelle), mais quid du GPS et de sa solution logicielle (Jolla sur Twitter indique qu’on sera fixé bientôt car ils se concentrent d’abord davantage sur l’OS que sur le mobile). Pas de radio FM (sauf via le web) ni de transmetteur. Et l’APN ? Bref, autant de choses sur lesquelles il est vrai on ne peut pas tirer de conclusion et tant de choses qu’on désire savoir. Il faudra patienter et prendre les infos qui arrivent jusqu’en 2013…. C’est trop long !

      • Le but, c’est de donner un premier aperçu, et de dire que Jolla, c’est pas que du Vapourware. Mais espérer qu’une entreprise de 50 personnes sorte un téléphone en 1 an, c’est un peu irréaliste. Il faut avoir confiance et wait n see …

        • Tout à fait d’accord avec toi! Je pense que mes propos ont trahi ma pensée. Je donnais juste mes premières imperssion de type-qui-est-à-fond-derrière-eux-et-qui-croit-autant-à-la-philosophie-du-projet-qu’au-projet-en-lui-même! J’ai vraiment hâte d’en apprendre davantage et d’accéder au produit.
          En attendant, on met de côté et j’use à la corde mon 808 (doux phantasme de la faire tourner sous Sailfish – je sais impossible mais laisser moi rêver…).

          #Unlike 😉

  3. Cet os innove sur bien des aspects.. Et donne un sacré coup vieux a d’autres os comme ios, par exemple.

    Après réflexion, je pense que le swipe vertival de sailfish est plus naturel que le swipe horizontal du N9: le mouvement haut – bas de l’index est parfaitement naturel. Sur le N9, il m’arrive d’utiliser le pouce pour le swipe horizontal mais l’usage de ce doigt s’arrête là, vu sa taille et donc, sa portée.

    A ce stade, je considère déjà cet os comme une réussite, c’est un premier point qui donne confiance même si le chemin à parcourir pour Jolla est énorme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*