Une coque de protection pour le Jolla imprimée en 3D par miniFactory

Un des premiers acheteurs du Jolla, Jani Pärnänen, a contacté la société Finlandaise miniFactory pour créer une coque de protection imprimée en 3D pour son Jolla.

La société spécialisée dans la conception et fabrication d’imprimantes 3D a donc conçu la toute première coque de protection imprimée en 3D pour le Jolla avec la miniFactory® 3 Education Edition 3D.

Trois prototypes ont été conçus pour trouver la meilleure dimension permettant de bien maintenir le Jolla.
1-minifactory-jolla-3d-printed-cover-prototypes-1024x576

Le modèle 3D a permis d’étudier l’accès aux boutons.
2-minifactory-jolla-3d-design-3

La coque en cours d’impression avec l’imprimante miniFactory® 3 Education Edition 3D.
3-minifactory-jolla-cover-printing-1

La coque une fois finalisée.
4-minifactory-jolla-3d-printed-cover-ready-1

5-minifactory-jolla-3d-printed-cover-ready-1Le modèle 3D, rectifié, sans la signature, peut être téléchargé librement (Licence Creative Commons) ici : http://www.thingiverse.com/thing:198224

Tout ça donne envie de créer la sienne ! Pour ma part, je connais une association sur Lille qui a des imprimantes 3D MakerBot… à voir.

Source / Via JollaTides

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

13 commentaires à propos de “Une coque de protection pour le Jolla imprimée en 3D par miniFactory

  1. Elle a l’air épaisse quand même.
    Mais c’est bien qu’il y ait un premier modèle qui soit créé, j’espère que d’autres suivront (officiels ou pas…)

  2. J’aime pas vraiment la texture que ça a. Il manque une étape de polissage voir un ajout de vernis pour enlever l’aspect rugueux et mat. Et pour la résistance de ce genre de coque, je suis un peu sceptique… Je travaille dans la prothèse auditive ou l’on réalise des coques en 3D et ça ne supporte pas vraiment les chocs… ça a tendance a ce fissuré d’un coup…. Bon avantage pour moi j’ai tout ce qu’il faut pour réparer !

    • J’ai eu l’occasion de voir la création d’une petite maison à l’échelle H0 et j’ai été surpris de la solidité. Ainsi que pour des pièces mécaniques qui serviront de fabriquer une imprimante 3D. D’après le mec qui tenait le stand Linux et ses MakerBot, il y a des résines beaucoup plus solides que d’autres. J’en ai aussi vu au stand Nokia du Mobile World Congress, c’était pas mal.

      Pour ce qui est du polissage, ce n’est pas un problème, un peu de toile émeri fine, un petit vernis à maquette… bref, le moins important dans l’affaire ^^.

  3. J avais parlé de ça il y a qq temps sur le site, mais je verrai bien une coque de protection qui fasse aussi other half pour limiter les dimensions de l ensemble!!!

    Je sur-unlike!

  4. Après c’est pas évident de changer d’OtherHalf une fois que t’as mis une coque comme celle-là… 😀

    Par contre sa pourrai être intéressant pour la création d’OtherHalf 😉

  5. C’est le problème que je me suis toujours posé avec ce concept de « Other Half ».
    Pour avoir un Nokia N9, avec la coque de protection CC-3015, on remarque que les extrémités de la coque protège l’écran en cas de chute, sans trop épaissir le précieux.

    Or avec « The Other Half », le Jolla s’en trouve, par défaut, un peu épaissi et sans protection pour l’écran, ce qui signifie que pour protéger ce dernier, il faudra rajouter une autre coque par dessus la « Other Half », ce qui a pour conséquence de :
    – Épaissir de beaucoup le Jolla, avec un effet de sandwich « triple couche » (pas sur, après de convaincre mes amis d’acquérir le Jolla, à l’heure ou la finesse est de plus en plus recherchée).
    – De rendre caduque, la couleur de la « Other Half », puisque c’est la couleur de la coque de protection, qui apparaîtra aux yeux de tous.

    Je sais que ce n’est que le début de Jolla, mais ce petit problème que j’avais laissé dans un coin de ma tête surgit en pleine face avec ces photos …

    • Le plus simple serait que la coque du other-half présente ces propriétés anti-choc : cela éviterait de rajouter une coque à une coque … J’ai fait un peu l’inverse pour mon N900 : ayant acheté un étuis à rabats, je trouvais que l’adaptateur collé sur ce étuis épaississait exagérément l’ensemble (un N900 !) ; du coup j’ai acheté un dos de N900 et ai remplacé l’adaptateur par ce dos, qui me permet de clipser directement le N900 sur son étuis à rabats : les quelques mm de gagnés font toutes la différence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*