Le développement de Sailfish passe à la vitesse supérieure grâce à un nouvel investisseur

Quelques jours après le Mobile World Congress 2018, Jolla a annoncé l’arrivé d’un nouvel investisseur : Rostelecom.

Rostelecom est la première société de télécommunications en Russie, également cotée en bourse. Elle se joindra en tant qu’investisseur stratégique pour renforcer le développement de Sailfish.

Selon Jolla, Rostelecom apporte beaucoup dans le développement de Sailfish avec des capacités dans la recherche et le développement, le développement d’applications natives et le Go-to-market. La coopération profitera à l’utilisation de Sailfish OS partout dans le monde.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le blog officiel de Jolla – A new strategic investor joins the Sailfish family

A propos de Nicolas SUFFYS

Co-fondateur de JollaFr.org et Nokians.fr. Linuxien de longue date et possesseur de Nokia N900, N9, N950, Jolla, Oneplus One, Lumia 830.

32 commentaires à propos de “Le développement de Sailfish passe à la vitesse supérieure grâce à un nouvel investisseur”

  1. La vérité c’est que Rostelecom a racheté le principal actionnaire de Jolla ainsi que l’entreprise qui s’occupe du développement de Sailfish OS pour la Russie. C’est bien plus qu’un nouvel investisseur, c’est carrément une prise de contrôle de Sailfish OS par Rostelecom.

    Sailfish OS est géopolitiquement l’OS mobile des russes, et ce plus que jamais. Je ne serais pas étonné d’y voir à l’avenir quelques backdoors pour le KGB, tout comme la NSA a les siennes dans Android ou Windows. NSA ou KGB, Android ou Sailfish, choisissez votre espion gouvernemental.

    • Je ne sais pas où est la vérité, mais James donne dans un commentaire du blog un son de cloche un peu plus limité (non majoritaire de Jolla finlande, même si c’est le plus gros actionnaire de la holding Jolla honk kong, et il y a d’autres actionnaires ailleurs, notamment chinois):
      « Since there has been ownership related questions, here’s some clarification:

      After the investment, Rostelecom is the largest individual shareholder in the investment company Sailfish Holding Ltd. (Hong Kong) but does not own majority in Jolla Ltd. (Finland). The development of Sailfish OS has always been an international project and the company has an international shareholder base. The Sailfish family includes significant shareholders e.g. from China, and developing the company’s regional licensing strategy requires international ownership. And also, for the sake of clarity: Open Mobile Platform is not a shareholder neither in Sailfish Holding or Jolla Ltd. »

      Concluez en ce que je vous voulez… J’attends de voir pour juger.

        • Autant des copies sans intérêt d’androphones ou de tablettes sortent à un rythme effréné, autant il semble très compliqué de lancer un projet indépendant de tablette ou de smartphone qui ne soit pas android … D’ailleurs si on se rappelle que même M$ s’y est cassé les dents, on réalise que tout cela semble très verrouillé, non par Google (il se tape complètement de nos 10.000 terminaux en circulation) mais par les incontournables fabricants de SOC et de leur paresse à fournir des drivers ou juste des spec qui permettraient de développer facilement des solutions alternatives.
          Le plus contradictoire dans tout ça est que c’est sur un proc/soc plutôt ouvert (ARM) où il suffit d’acquérir une licence pour l’implémenter, mais dans un univers très contrôlé (telecom) et très normalisé …

          L’utopie sertait que toutes ses initiatives individuelles se fédèrent afin de maîtriser le mieux possible le hardware, mais comme celles ci démarrent et meurent dans une cacophonie générale, ce n’est pas prêt d’arriver … Ce serait comme vouloir créer une organisation avec un chef pour administrer des actions anarchiques : rien qu’en l’écrivant on comprend pourquoi des Google ou des M$ prospèrent …

          • 100% ok avec l’analyse de bandix400 et mon grand regret c’est de voir et d’assister au silence assourdissant de l’Europe et/ou des pays composant l’Europe (comme la France).

            Pour tous ceux qui se plaignent des positions dominantes, notamment dans la pub, des GAFAM, la vraie réponse n’est pas dans des procédures anticoncurrentielles pour abus de position dominante mais bien dans l’innovation et de se fédérer autour de vrais projets technologiques, comme celui de Jolla, qui au demeurant n’aurait jamais du abandonner la partie « matérielle » mais qui par manque de soutien et de compréhension des acteurs économiques et opérateurs – pour ne pas dire des gouvernements – n’a pas pu faire autrement !.

            La problématique n’est pas économique mais politique.

          • Pour le coup, la tablette Youyota, c’est du Intel.
            Intel, petit fabricant, seulement contributeur numéro 1 du noyau linux, avec 10% des modifs pour la dernière version 4.16 (https://lwn.net/Articles/750054/).
            Comme quoi, le support logiciel du matériel n’est pas le seul problème…

            J’aime beacoup le  » il suffit d’acquérir une licence pour l’implémenter » 😉
            J’imagine même pas le boulot nécessaire pour faire une puce d’après les IP d’ARM. Et ensuite, il faut passer chez un fondeur. la technologie pour fabriquer les puces est tellement complexe et coûteuse qu’il n’y a que très peu de fondeurs, la plupart des marques connues sont « fabless » (même Nvidia ou Qualcomm https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Fabless_semiconductor_companies), c’est à dire qu’ils font les plans, et font fabriquer ailleurs. Les minimums de commande sont énormes, vu que la taille mini doit être le wafer, soit quelques milliers de puces selon leur complexité.
            Adapteva, qui a plus ou moins fermé depuis, avait détaillé les ordres de grandeurs des coûts en jeu pour concevoir et fabriquer une puce : http://www.adapteva.com/andreas-blog/semiconductor-economics-101/

            Mais on s’éloigne un peu du problème initial qui est d’intégrer la puce dans un produit fini… et surtout de simplement faire une mise à jour sur indiegogo pour expliquer où ils en sont et quel est le réel problème avec la fabrication…

  2. 100% d’accord avec l’analyse de Mips_Mips. C’est incompréhensible que l’Europe soit à ce jour incapable de défendre son autonomie sur le plan des communications et ne soutienne pas les initiatives techno qui lui permettrait de s’affranchir des GAFAM. Incompréhensible…

  3. Incroyable de lire des gens ici qui défendent le contrôle absolu de Google et d’Apple jusque dans vos ch*ottes.
    Juste parceque un investisseur russe prend le flambeau pour créé une os open source et sans activer le GPS et les pubs jusque dans votre pieu on crie au KGB …. Faut être abruti finit pour pourrir les nouveaux arrivants qui veulent s’émanciper du contrôle abusif américain.
    Incroyable….

  4. Ceci n’est pas un troll 😉 : ce sont les mêmes qui refuseront l’installation du compteur Linky de Enedis (Société française…) pour des raisons de protection de la vie privée!
    PS : pas grand chose à se mettre sous la dent du côté de Jolla en ce moment… Snif

  5. Bonjour !
    juste pour information !
    Les ventes russes smartphones Sailfish ОЅ débuteront en 2019
    En effet, répondant à une question d’un journaliste de l’agence d’information TASS : « de quand peut commencer les ventes de smartphones ?
    Réponse du Directeur de Rostelecom : « Ils le sont déjà, maintenant, ils sont testés dans un certain nombre de différents ministères, tout cela existe déjà, ce n’est pas une théorie, c’est déjà la pratique. C’est une solution spécialisée, principalement axée sur la fourniture de l’information de la souveraineté du pays, la protection de l’information ».

      • Ah !!! Bonne idée !!!
        Mais bon, c’est plutôt le navigateur qui devrait être remis à l’ordre du jour !!!!
        Il ne me semble pas voir la correction du bug de la deconnexion/reconnexion au réseau GSM corrigé 🙁

        Mais je n’ai pas encore lu en profondeur la release note ni le change log.

        @Nicolas : un nouvel article ?
        Sinon on va te demander de nous filer les clefs du camion 😀

    • Bonsoir
      Pour ma part, je n’ai pas activé le mode « Early Adopters ». Donc je n’en sais rien.
      Je préfère attendre la mise à jour officielle et définitive !

    • Voilà, j’au réussi à la faire passer…

      Il faut activer le mode développeur sur le Jolla
      Se connecter en SSH au Jolla (ssh nemo@adresseip et renseigner le mot de passe généré ou renseigné sur le Jolla).
      devel-su (puis le mode de passe renseigné / enregistré)
      ssu release 2.2.0.29
      version –dup

      Laisser faire…

      Une fois la mise à jour terminée : « reboot »

      Et voilà 🙂

      • Idem, il a fallu que je passe par la ligne de commande.
        En réalité, il me restait un dépôt qui avait été activé pour faire quelques tests de debug avec rinigus pour OSMScout Server et qui bloquait la mise à jour (mais en ligne de commande, j’avais le message d’erreur). En le désactivant, c’est reparti.

      • Je n’avais pas encore activé le  »developer mode ». il faut bien une première à tout. Merci de la manip’ en tout cas.
        Le faire directement depuis le terminal du téléphone fonctionne bien aussi 🙂

          • Bon et alors ? Cette 2.2 ? Kequekcadonne ?
            😉
            En effet, pour ma part j’attends la release officielle !

          • Pour ma part :
            – Bluetooth toujours non fonctionnel (saccades en permanence)
            – Kernel non mis à jour donc ma carte SD n’est toujours pas reconnue (je commence à douter qu’ils le mettent à jour, je vais regarder si j’en trouve une autre je pense)
            – impossible de configurer une connexion OpenVPN avec une clé statique
            – L’app Android Autolib’ refuse toujours de s’installer

            Bref peu de changements visibles pour ma part (forcément je me concentre sur les choses qui ne fonctionnent pas 😉 )

            Heureusement un peu de mieux sur certains points grâce à un mec de la communauté sur :
            – La webview Qt lag beaucoup moins
            – Le focus de l’appareil photo est plus fiable

Répondre à MkZ* Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.